Sketches: Croquis new-yorkais
Actualisé

SketchesCroquis new-yorkais

Onze cinéastes plus ou moins connus ont capté l'atmosphère de la Grande Pomme. Enivrant.

par
Fred Ferrari

Un dragueur mouché sur le pavé de New York, une artiste fatiguée choyée par un groom dans un hôtel, une conversation sur la valeur réciproque d'un diamant ou d'une mèche de cheveux, un garçon timide qui se fait mener par le bout du nez par une princesse en chaise roulante, un vieux couple qui joue à se tromper... «New York, I Love You», c'est un florilège d'instants de magie ordinaire saisis par des cinéastes des quatre coins du monde.

Tirant la leçon d'un premier essai un peu trop dense, («Paris, je t'aime», dix-huit histoires d'amour au gré des arrondissements de la Ville Lumière), l'initiateur du film, Tristan Carné, a ramené à onze le nombre de contributeurs. Bien lui en a pris: «New York, I Love You» y gagne une respiration bénéfique. Les séquences de transition, caméra posée sur une table de restaurant, croisement furtif de personnages récurrents, deviennent une sorte de film en soi, donnant une dimension humaine et familière à la fourmilière de la mégalopole anonyme. Si le principe continue à évoluer aussi bien, on se réjouit de découvrir les prochaines déclarations d'amour, prévues à Jérusalem et Rio de Janeiro.

«New York, I Love You»

De Mira Nair, Fatih Akin, Yvan Attal, Shekhar Kapur, etc... Avec Natalie Portman, Ethan Hawke, Shia LaBeouf, Julie Christie, etc.

***

Ton opinion