Actualisé 04.03.2010 à 14:26

Ski alpinCuche doit digérer Vancouver pour remettre le couvert

Didier Cuche devra avoir digéré l'échec de Vancouver s'il entend atteindre ses buts en Coupe du monde.

A Kvitfjell (No) ce week-end, le Neuchâtelois aura une descente et un super-G pour engranger des points en vue de son double objectif, le globe de descente et, dans une moindre mesure, le classement général.

A deux descentes de la fin de la saison (Kvitfjell et Garmisch), Cuche compte 88 points d'avance sur le champion olympique de géant, le Grison Carlo Janka, au classement de la discipline reine. Troisième, Manuel Osborne-Paradis pointe à 161 unités.

Au général, le Vaudruzien, qui compte 6 podiums à Kvitfjell (dont 1 victoire en descente en 2007), occupe le troisième rang à 261 points de l'Autrichien Benjamin Raich. Entre les deux s'est glissé Janka, qui compte 110 unités de retard sur l'éclair du Pitztal.

La lutte sera également extrêmement serrée pour l'obtention du globe de super-G. Alors qu'il reste deux épreuves à disputer, cinq skieurs peuvent encore raisonnablement prétendre à la victoire finale. En tête, Michael Walchhofer (Aut/260 points) voudra effacer ses Jeux manqués, alors que son dauphin Aksel Lund Svindal (No/194) tentera de prolonger les bonnes vibrations ressenties sur les pentes canadiennes. Raich (158), Cuche (155) et Janka (132) restent également en course pour le titre.

Didier Défago évoluera quant à lui sans pression. Champion olympique de descente, le Morginois pourra se souvenir, avant de s'élancer, qu'il est déjà monté à une reprise sur le podium en Norvège (2e du super-G en 2002).

Kvitfjell (No). Coupe du monde messieurs. Programme. Samedi 6 mars: descente (11h00). Dimanche 7 mars: super-G (11h30). (ats)

Cuche le plus rapide à Kvitfjell

Didier Cuche s'est montré le plus rapide lors du 1er entraînement avant la descente de Coupe du monde de samedi à Kvitfjell (No), reléguant à 0''30 l'Autrichien Michael Walchhofer. Au sortir de JO décevants à Whistler (6e en descente comme meilleur résultat), le Neuchâtelois est à nouveau d'attaque.

C'est la cinquième fois de l'hiver, après Lake Louise, Wengen, Kitzbühel et Whistler, que Cuche domine l'entraînement initial. Il est à l'aise sur l'Olympiabakken de Kvitfjell, où il avait déjà signé le meilleur chrono les deux hivers précédents et remporté deux descentes de Coupe du monde, en 2007 et 2008.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!