Ski alpin: Cuche ne paiera pas son amende de 5000 fr.
Actualisé

Ski alpinCuche ne paiera pas son amende de 5000 fr.

L'amende que devait payer Didier Cuche a sauté. Le Neuchâtelois avait été amendé pour avoir critiqué le directeur des courses de la Fédération internationale de ski.

Didier Cuche ne sera pas obligé de payer les 5000 fr. d'amende qu'on lui avait infligée.

Didier Cuche ne sera pas obligé de payer les 5000 fr. d'amende qu'on lui avait infligée.

La Fédération internationale (FIS) a laissé tomber l'amende de 5000 francs qu'elle avait infligée à Didier Cuche, révèle le site skionline.ch. L'affaire datait de mars dernier, lorsque le Neuchâtelois avait critiqué le directeur des courses de la FIS Günter Hujara à cause d'un saut jugé trop dangereux à Kvitfjell (No).

Depuis, Cuche s'est excusé. «L'affaire a été réglée à l'amiable», a confirmé Sarah Lewis, la secrétaire générale de la FIS.

Les critiques de Cuche et de ses collègues ne sont toutefois pas restées sans effet. Le week-end dernier, le comité alpin de la FIS a décidé de donner davantage de poids aux coureurs. Pour autant que la FIS valide cette nouvelle règle le 7 novembre, les skieuses et skieurs pourront ainsi désigner un représentant avant chaque épreuve.

Pour chaque discipline, ce «porte-parole» devra faire partie du top 15 mondial. Il pourra directement négocier avec le jury de course sur d'éventuels problèmes. (ats)

Ton opinion