Actualisé 23.08.2019 à 03:17

GenèveCueilli à l'aéroport pour ne pas avoir purgé sa peine

Un ressortissant albanais, de passage au bout du lac pour l'accouchement de sa femme, a été rattrapé par son passé judiciaire.

de
leo
L'individu était passé par Cointrin dans le but de rejoindre sa compagne.

L'individu était passé par Cointrin dans le but de rejoindre sa compagne.

Keystone/Salvatore di Nolfi

Il pensait couler des jours paisibles dans son pays. Un employé de mairie albanais dort désormais sous les verrous, à Genève. Ce printemps, il a voulu rejoindre son épouse, venue accoucher en France voisine pour des raisons de confort, quand il a été interpellé à l'aéroport, rapporte la «Tribune de Genève».

Ancien étudiant à l'Université de Genève entre 2013 et 2014, cet homme avait en effet quitté la Suisse sans purger une peine de 4 mois de prison ferme pour violation de la loi fédérale sur les stupéfiants. Mais, au moment de sa libération cet été, la police a constaté qu'il faisait aussi l'objet d'un mandat d'arrêt pour une affaire de trafic d'héroïne portant sur près de deux kilos et demi. Il a à nouveau été interpellé et devrait être jugé avant la fin de l'année. Il conteste la quantité reprochée, ainsi que son rôle dans le trafic. Quant à son enfant, né en mai, il n'a pas pu passer une seule journée avec lui, déplore son avocat.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!