Cultures pas dérangées par la neige

Actualisé

Cultures pas dérangées par la neige

La neige tombée ces derniers jours ne représente aucun danger pour les cultures.

Au contraire, le froid a quelque peu normalisé le cycle de la végétation, qui avait pris de l'avance.

Le développement précoce induit par les températures clémentes du mois de février a été freiné, a indiqué mercredi à l'ATS Hans Rüssli, de l'Union suisse des paysans. A cela s'ajoute le fait que les précipitations de ces derniers jours ont réhydraté un sol trop sec. Seul inconvénient: tant que les champs sont recouverts de neige, l'épandage reste impossible.

Vergers

Du côté de Fruit-Union Suisse, on se réjouit également des dernières précipitations. «L'eau a fait du bien», selon un porte- parole. Et comme les arbres fruitiers ne fleurissent qu'en avril, il n'y a pas lieu de craindre des dommages dus au froid.

La situation des cerises est par contre encore difficile à évaluer, selon Andreas Buser du centre agricole Ebenrain à Sissach (BL). Il est déjà arrivé dans le passé qu'une partie des bourgeons souffre de températures négatives prolongées.

Mais au final, cela n'a pas vraiment porté à conséquence. D'après M. Buser, il suffit que 15 % des fleurs donnent des fruits pour que la récolte de cerises soit bonne.

Douceur annoncée

Après l'épisode hivernal de ces derniers jours, une nette hausse des températures est attendue pour la fin de semaine. D'après MétéoNews, le mercure pourrait grimper jusqu'à 16 ou 17 degrés sur le Plateau. On pourrait même dépasser les 20 degrés dans les vallées à foehn. (ats)

Ton opinion