Mobile: Cyanogen refuse une offre de rachat de Google

Actualisé

MobileCyanogen refuse une offre de rachat de Google

La start-up proposant une plateforme ouverte, alternative et optimisée du système Android a décliné une offre de rachat de la part du géant du web.

man
par
man

Après le refus par Snapchat des 3 milliards de dollars proposés par Facebook en 2013, une autre start-up a décliné une offre de rachat par un colosse du web. La société Cyanogen aurait ainsi snobé Google. Selon The Information, Sundar Pichai, chargé de la supervision du développement de Chrome et d'Android chez le géant du web, aurait en effet rencontré en vain l'équipe responsable de CyanogenMod en vue d'un rachat pour un montant non connu.

Basée sur le système d'exploitation Android, la plateforme de Cyanogen propose des options et des fonctionnalités qui ne sont pas disponibles sur les smartphones et tablettes tournant sous le logiciel mobile de Google. Elle permet par exemple de désinstaller certaines applications et surcouches logicielles installées par défaut par les constructeurs.

Cyanogen cherche des fonds supplémentaires pour valoriser la société à un milliard de dollars. La start-up qui propose déjà son système sur le smartphone OnePlus One aurait notamment passé un accord avec le fabricant indien Micromax pour proposer CyanogenMod sur ses futurs appareils.

Ton opinion