Actualisé 06.08.2012 à 10:23

Etats-UnisCyberharcèlement: les gameuses se rebiffent

De plus en plus présentes sur les plates-formes de jeu on-line, les filles exigent des mesures contre le sexisme.

de
ARG

Un vent de révolte féminine souffle sur le monde macho du jeu vidéo. La goutte qui a fait déborder le vase remonte au début de l'année, quand une gameuse américaine en vue a claqué la porte de son équipe. Son propre coach l'avait harcelée en direct, en pleine compétition de «Cross Assault»; cela a ouvert le débat sur le sexisme réel dans les univers virtuels. Des blogs sont apparus. «Grosse, laide ou salope», par exemple, rassemble des captures d'écran et enregistrements d'insultes et obscénités visant des gameuses pendant leurs parties de «Resident Evil» ou de «Gears of War». En mai, quand Anita Sarkeesian, une militante féministe, a lancé un appel à ce sujet, ses pages You­Tube et Facebook ont été sub­mergées de menaces, raconte le «New York Times».

Un minijeu vidéo consistant à lui fracasser la tête circule même sur la Toile. «Il y a des gamers qui pensent que le jeu vidéo leur appartient. Ils sont terrifiés à l'idée qu'il en soit autrement», constate Sarkeesian. Discipliner un réseau comme celui de la Xbox et ses millions d'utilisateurs est ardu, mais Microsoft est accusé d'en faire le minimum.

La firme conseille d'ignorer les énergumènes et rechigne à instaurer un système de signalement des abus digne de ce nom. Un ex-employé chargé de sanctionner les abus sexistes sur les plates-formes de jeu a jeté l'éponge. A présent, il constate que pour bien des internautes, la Toile elle-même est devenue «comme un vaste jeu où le fait de heurter les gens ferait marquer des points».

Marché prometteur

La femme serait-elle l’avenir du gaming? La part de participan­tes dans les jeux massivement multijoueurs oscillerait entre 12 et 50% selon le titre. Surprise: selon une étude récente, les fem­mes de plus de 55 ans passent da­vantage de temps à jouer en ligne que les hommes de 15 à 34 ans.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!