Interview: Cyril Féraud: «Le pape doit vivre avec son époque»
Actualisé

InterviewCyril Féraud: «Le pape doit vivre avec son époque»

Le présentateur du Loto animera demain le gala de France 2 pour le Sidaction. Il a répondu jeudi aux questions de «20 minutes» dans «Les patriotes» sur Rouge FM.

par
Pascal Pellegrino

Lundi passé, Cyril Féraud a fêté ses 25 ans. Et il s'apprête déjà à mener une grande opération en direct sur France 2 à l'occasion du Sidaction qui a lieu ce week-end. La chaîne lui fait confiance pour animer «70 artistes chantent ensemble dans Paris», un gala où se côtoieront de nombreuses stars, de Céline Dion à Superbus en passant par Aznavour, Julien Doré ou Patrick Bruel.

20minutes online. Cyril Féraud, que nous chanterez-vous lors de cette émission au générique d'artistes impressionnant?

Cyril Féraud. Rien, et c'est mieux pour vos oreilles, car je suis une vraie casserole. A «Nouvelle star», j'aurais cartonné dans la séquence des inoubliables! Demain je me contenterai de ce que je sais faire, soit animer. Pour le Sidaction, on va commencer les directs vers 13 h 30 et on va se retrouver tout au long de la soirée.

Vous qui êtes également le présentateur du tirage du Loto sur France 2, aurez-vous les boules ce samedi?

J'ai toujours les boules, en effet! Je ne suis pas quelqu'un qui a le trac, mais plutôt un excité. Je suis une pile électrique avant un direct. Je tente de calmer mon anxiété en mangeant des petits pots aux fruits pour bébé. Je me suis aperçu que ça me donnait une patate d'enfer! C'est peut-être plus psychologique qu'autre chose, mais j'en ai réellement besoin.

En regard du Sidaction, qu'avez-vous pensé des propos du pape Benoît XVI, qui a dit que «l'usage du préservatif aggravait le problème du sida»?

C'est une phrase d'une autre époque. Le pape doit, à mes yeux, vivre avec son temps et savoir évoluer. Je suis moi-même croyant et je ne partage absolument pas cette vision des choses. J'ai 25 ans et je fais largement partie de la «génération capotes», auprès de laquelle on a fait beaucoup de prévention. Aujourd'hui il ne faut pas faire l'amour sans préservatif. Moi qui ai quand même de temps en temps des rapports sexuels, je suis pleinement conscient que le préservatif est essentiel pour se protéger de l'infection par le VIH!

Vous avez commencé à la télé chez Disney Channel. Ne vous a-t-on pas engagé parce que vous aviez le look du gendre idéal?

En fait j'ai commencé la télé en harcelant la production de «Fort Boyard», émission que j'adorais. Ils m'ont finalement engagé comme stagiaire et, un jour, alors qu'une équipe de Disney Channel participait à l'émission, ils m'ont abordé en me disant que j'avais une tête d'animateur. Du coup moi, le grand timide, j'ai eu l'idée lumineuse de leur demander de faire un essai en revenant, le soir à l'hôtel. Et quinze jours après, je faisais mon premier direct sur Disney Channel.

Parmi les stars de Disney, il y a les Jonas Brothers, qui, selon la rumeur, porteraient une bague de virginité indiquant qu'ils ne veulent pas avoir de relations sexuelles avant le mariage. Et vous?

(Rires.) Je ne porte pas du tout ce genre d'anneau! Maintenant j'ignore si je vais me marier un jour. Mais une chose est sûre, je n'ai pas attendu un éventuel mariage pour avoir une vie sexuelle! Je suis célibataire et ouvert à toute proposition. Mesdemoiselles, n'hésitez pas!

Quel genre d'amoureux êtes-vous?

Entre le romantique irrécupérable et le garçon très attentionné. Mais je ne suis pas pour autant un mec cucul la praline.

Vous êtes à l'aube d'une belle carrière à la télé, mais est-ce là votre vrai rêve?

Oui, c'est mon rêve de gamin. Gosse dans le sud de la France, je regardais le petit écran avec des étoiles plein les yeux. Aujourd'hui je suis heureux d'animer notamment le tirage du Loto, car pendant ces cinq minutes d'antenne je fais absolument ce que je veux et personne ne me bride. Je peux même me permettre quelques blagues pourries!

Quel est votre modèle d'animateur?

Je n'en ai pas vraiment. Il y a des gens dont j'aime les qualités, comme Julien Courbet, que je trouve à l'aise et sympathique. Je suis aussi friand du côté déconneur de Nagui. Globalement je me vois davantage en animateur d'un jeu, dans lequel il y ait une vraie interaction avec les candidats. J'aime profondément les gens.

Jouez-vous au Loto?

Oui et je continue à remplir mes grilles, puisque j'ai le droit d'y jouer, même en étant présentateur de l'émission. Il y a trois ans, j'ai même gagné 500 euros.

Ton opinion