Hockey sur glace: D'une prise de judo, il envoie le joueur à l'hôpital
Actualisé

Hockey sur glaceD'une prise de judo, il envoie le joueur à l'hôpital

Le 4e match des quarts de finale de play-off entre Bordeaux et Amiens, mercredi en Gironde, a dégénéré. La saison de Desrosiers est terminée et son club pourrait porter plainte.

par
Sport-Center

La scène semble à première vue banale. Deux hockeyeurs sur glace s'empoignent un peu à l'écart d'une mêlée générale après la fin d'un match. En période de play-off, lorsque les émotions et l'intensité sont à leur comble, ça n'a pas grand-chose d'étonnant. Forcément, on se frotte, on se provoque et on se cogne un peu. Sauf que soudain, l'un des deux joueurs étale pour le compte son adversaire d'un violent balayage digne d'un ippon, du nom d'une prise de judo.

Le coupable s'appelle Holden Anderson, solide défenseur nord-américain des Gothiques d'Amiens. La victime se nomme Julien Desrosiers, attaquant international français des Boxeurs de Bordeaux, entraînés par un certain Philippe Bozon, qui avait notamment fait les beaux jours de Genève-Servette en tant que joueur. Le match vient de se terminer et Amiens a égalisé à 2 victoires partout dans la série au meilleur des 7 matches qui oppose les deux formations en vue d'une place en demi-finale de play-off.

Saison terminée pour Desrosiers

Vendredi, l'Acte V aura lieu en Picardie. Malheureusement, Julien Desrosiers ne sera pas du voyage. Sa saison s'est terminée prématurément à la suite de ce geste violent de la part de son adversaire. K.-O. sur la glace durant une dizaine de minutes, le Franco-Canadien a été évacué vers un hôpital de Bordeaux, où lui a été diagnostiquée une commotion cérébrale avec perte de connaissance. Le club bordelais envisage de porter plainte.

Quant à Anderson, il pourrait également rater le prochain match. La Fédération française de hockey sur glace (FFHG) a annoncé que la Commission des infractions aux règles du jeu (CIRJ) se réunira jeudi soir pour examiner le rapport des arbitres établi à l'issue de la rencontre. Le Canado-Américain risque une suspension pour son geste.

Ton opinion