DaBaby se la joue homophobe sur scène
Publié

DérapageDaBaby se la joue homophobe sur scène

Après avoir tenu des propos choquants sur les gays en plein concert, le rappeur américain crée la polémique.

DaBaby a dérapé lors de son concert au festival Rolling Loud à Miami, le 25 juillet 2021.

DaBaby a dérapé lors de son concert au festival Rolling Loud à Miami, le 25 juillet 2021.

Getty Images via AFP

Gros bad buzz autour de DaBaby. Dimanche 25 juillet 2021, lors du festival Rolling Loud, à Miami, en Floride, le rappeur se produisait sur scène. Il a tenu des propos homophobes et racistes particulièrement choquants. En plein concert, l’Américain de 29 ans a demandé à ses fans d’allumer les flashes de leurs téléphones à la condition qu’ils ne soient «pas venus avec le sida ou des MST qui les tueront dans deux ou trois semaines» et qu’ils n’aient pas «sucé des bites de Noirs dans le parking.»

Depuis le dérapage de l’artiste, de nombreux internautes ont fait part de leur colère et de leur incompréhension sur les réseaux sociaux. Face aux critiques, DaBaby s’est justifié au lendemain de son show. Il a expliqué dans une story Instagram qu’il ne parlait pas de ses fans gays, puisque ceux-là ne sont pas «des gays sales», ni des «junkies», et qu’ils prennent soin d’eux. Pas de chance pour lui: sa tentative d’excuse n’a fait qu’aggraver son cas. Ses nouveaux propos sont toujours jugés offensifs envers la communauté LGBT. De leur côté, les organisateurs du festival, qui a également accueilli Travis Scott, n’ont pas souhaité s’exprimer sur cette polémique.

Dua Lipa «horrifiée»

Parmi les personnes offusquées, Dua Lipa, qui a collaboré avec le rappeur pour un remix de sa chanson «Levitating», n’a pas caché sa déception envers lui. «Je suis à la fois surprise et horrifiée par les propos de DaBaby. Je ne reconnais vraiment pas la personne avec qui j’ai travaillé. Je sais que mes fans me connaissent très bien. Je soutiens à 100% la communauté LGBT. Nous devons tous être unis pour lutter contre l’ignorance et la stigmatisation autour du virus de sida», a écrit la chanteuse anglaise de 25 ans dans une story Instagram.

(lja)

Ton opinion