Novartis: Daniel Vasella touchera bien une grosse somme

Actualisé

NovartisDaniel Vasella touchera bien une grosse somme

Le président du géant pharmaceutique bâlois touchera jusqu'à 72 millions de francs après son départ. Dans une interview à la SRF, il affirme qu'il ne va pas garder cet argent pour lui.

Le boss de Novartis quittera ses fonctions la semaine prochaine.

Le boss de Novartis quittera ses fonctions la semaine prochaine.

Selon M. Vasella, il touchera durant six ans au maximum 12 millions de francs par année à titre de dédommagement. Il ne percevra toutefois l'entier de la somme que s'il se tient aux conditions négociées avec le groupe pharmaceutique, en particulier une interdiction de passage à la concurrence et la transmission de son savoir-faire à Novartis.

M. Vasella, qui arrive à 60 ans cette année, affirme qu'il ne conservera pas cet argent, mais le consacrera tout ou partie à des dons. Dans l'interview accordée au «Tagesschau», le téléjournal de SRF, où il confirme des informations publiées par le portail internet «Inside Paradeplatz», M. Vasella évoque comme bénéficiaires potentiels des organisations d'utilité publique et autres institutions.

Directeur général de Novartis depuis 1996, année de la naissance du groupe après la fusion de Ciba Geigy et Sandoz, M. Vasella avait également endossé trois ans plus tard la présidence du conseil d'administration.

Une double casquette critiquée, jusqu'à sa démission de la direction en 2010. A titre de rappel, M. Vasella a touché 13,1 millions de francs au titre de rémunération pour 2012.

Le 23 janvier, Novartis annonçait que Daniel Vasella ne se représenterait pas pour un nouveau mandat de président à l'assemblée générale des actionnaires agendée au 22 février. Son successeur désigné est l'Allemand Jörg Reinhardt (56 ans), entré en 1982 chez Sandoz avant d'occuper des postes à responsabilité croissante au sein de Novartis. (ats)

Ton opinion