Actualisé 29.01.2019 à 21:22

Ski alpinDaniel Yule monte sur le podium à Schladming

Le skieur de la Fouly a terminé troisième dans un spécial en nocturne qu'il affectionne. Marcel Hirscher s'impose à domicile.

de
Sport-Center
Daniel Yule, troisième à Schladming.

Daniel Yule, troisième à Schladming.

AP

A domicile à Schladming (Autriche), le roi du ski alpin Marcel Hirscher a assommé mardi le dernier slalom avant les Mondiaux 2019 qui se disputeront à Are, en Suède (5-17 février). Il a remporté la 68e victoire de sa carrière - la 32e en slalom – devant le Français Alexis Pinturault, relégué à 1''21. L'Autrichien à une nouvelle fois skié sur une autre planète, se livrant à 100% sur les deux manches.

La délégation suisse a également frappé un grand coup dans cette compétition en nocturne qui est considérée comme le plus beau slalom de la saison. Daniel Yule a terminé troisième, juste devant Ramon Zenhäusern, qui est resté au pied du podium pour 0''60. Le coureur de La Fouly avait réussi le 2e chrono de la première manche et le Haut-Valaisan le 4e. Les deux hommes ont confirmé ensuite. De quoi faire le plein de confiance avant de s'envoler pour la Suède.

Rochat dans le dur

Tanguy Nef (19e) et Loïc Meillard (18e) ont quant à eux grappillé respectivement 10 et 5 places sur le second tracé. A noter également le 6e rang du miraculé bulgare Albert Popov, gravement blessé il y a un peu plus de trois ans dans un accident de la route qui avait coûté la vie à son entraîneur Drago Grubelnik. Le rêve de qualification pour Are ne s'est finalement pas réalisé, en Autriche, pour le Vaudois Marc Rochat. Le Lausannois de 26 ans, prometteur 6e à Kranjska Gora en fin de saison dernière, n'a jamais confirmé depuis. Pire, il reste sur 7 éliminations de suite en slalom, alors que la vitesse semblait être au rendez-vous. Le train des Mondiaux est logiquement parti sans lui. Ce slalom très piégeux a fait de nombreuses victimes. Feller, Aerni Gross et Noël, entre autres, sont sortis lors de la première manche. Le Français de 21 ans ne réalisera donc pas la passe de trois après ses victoires à Wengen et Kitzbühel. Quant au Norvégien Henrik Kristoffersen, il n'est pas parvenu à dompter le deuxième tracé, rendu extrêmement difficile par un revêtement complètement gelé.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!