Publié

Présidentielle françaiseDans ce village, personne n’a voté pour Macron ou Le Pen

À Alzi, petite commune de Haute-Corse, aucun des 34 électeurs inscrits ne s’est exprimé dans les urnes. Le seul villageois s’étant déplacé a voté nul.

«On est les seuls à avoir fait 0-0? On va rentrer au Guinness Book!» Contacté par «Le Parisien», le maire d’Alzi ne cache pas sa fierté. Si son petit village situé en Haute-Corse fait autant parler de lui ce lundi, c’est parce qu’il est le seul à n’avoir donné aucune voix à Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle. Sur les 34 inscrits de cette commune rurale, un seul s’est déplacé aux urnes dimanche. Et il a voté nul.

Simon Venturini se félicite du fait que ses administrés n’aient pas tranché entre les deux candidats. «Ni les extrêmes, ni Macron qui a méprisé la Corse. Cela n’a pas été un choix cornélien», assure le maire. Le septuagénaire reproche au président réélu son «attitude méprisante» à l’égard des élus corses. «Je n’ai aucun respect pour lui», lance-t-il. Marine Le Pen ne trouve pas non plus grâce aux yeux de Simon Venturini, loin de là: «Nous ne sommes pas des racistes. (…) Ceux qui ont voté pour elle ne mesurent pas la portée de leur acte», estime-t-il.

«Ce n’est pas un caprice»

«Tous ceux qui sont passés sont venus pour discuter plutôt que pour voter», raconte Dominique Risterucci, adjoint au maire. Simon Venturini, lui, estime que la mort d’Yvan Colonna a pesé lourd dans la balance: «Ce n’est pas un caprice. La mort d’Yvan Colonna n’est pas acceptable. La jeunesse se soulève pour ça aujourd’hui», explique-t-il.

Lors du premier tour déjà, ni Le Pen ni Macron n’avaient récolté de voix à Alzi. Seules neuf personnes avaient voté. Jean Lassalle et Nicolas Dupont-Aignan avaient obtenu chacun deux suffrages. Yannick Jadot, Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon avaient décroché une voix chacun. Un bulletin blanc avait été relevé.

(joc)

Ton opinion

73 commentaires