États-Unis: Dans de sales draps après une partie de jambes en l’air virtuelle
Actualisé

États-UnisDans de sales draps après une partie de jambes en l’air virtuelle

Une mère de famille a été arrêtée après avoir fait une visioconférence torride avec un détenu alors que son fils, mineur, se trouvait dans la même pièce.

par
joc
La trentenaire sera jugée le 18 mai. Son partenaire n’a pas été inquiété.

La trentenaire sera jugée le 18 mai. Son partenaire n’a pas été inquiété.

Twitter

Les mesures de confinement instaurées un peu partout dans le monde ont séparé d’innombrables couples, et les détenus ne sont pas non plus épargnés. Tathan Fields, qui purge une peine de 15 ans de prison en Floride pour vol et grand banditisme, n’a plus le droit de recevoir les visites de sa compagne, Noelle Rascati. Alors, forcément, les contacts physiques manquent cruellement.

Fin mars, l’Américaine de 32 ans et son petit ami de 26 ans ont décidé de partager une partie de jambes en l’air virtuelle, écrit le «Daily News». Par visioconférence, les deux partenaires ont commencé par échanger des mots crus avant de s’adonner aux plaisirs solitaires face à leur webcam respective. Le fils de la trentenaire, mineur, se trouvait dans la pièce à ce moment-là.

Environ une semaine après cette rencontre virtuelle, un policier est tombé sur cette vidéo de douze minutes en passant en revue divers enregistrements. Fin avril, après un travail d’identification, Noelle Rascati a été arrêtée pour «comportement obscène et lascif devant un mineur». L’Américaine a été mise en examen puis libérée contre une caution de 2000 dollars. Elle sera jugée le 18 mai. Son compagnon, lui, n’a pas été inquiété.

Ton opinion