Allocution du président de la Confédération: «Dans l'adversité, sachez garder la tête haute !»
Actualisé

Allocution du président de la Confédération«Dans l'adversité, sachez garder la tête haute !»

«Confiance», tel est le maître-mot de Hans-Rudolf Merz dans son allocution de Nouvel-An.

Au diapason des préoccupations de la population face aux turbulences financières et à leurs conséquences, le conseiller fédéral a admis dans son discours ne pas savoir s'il s'agit d'un repli passager ou d'une crise grave.

«En revanche, je vous promets que, quelle que soit l'ampleur de la crise, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que notre économie continue à évoluer dans un cadre aussi favorable que possible». Le nouveau président de la Confédération entend aussi s'engager sur le plan des valeurs. «Je veillerai surtout à promouvoir la solidarité avec celles et ceux qui, victimes innocentes, se retrouvent dans le besoin», a-t-il déclaré.

Après l'hiver, le printemps

Hans-Rudolf Merz s'est dit convaincu que même lorsque les temps sont durs, les Suisses regardent l'avenir avec confiance et gardent un coeur généreux. «Nous sommes résistants - à l'instar des plantes ensevelies sous la neige qui affrontent les frimas de l'hiver. Le printemps viendra assurément. Nous le savons». Et d'énumérer les atouts du pays: capacité d'innovation, volonté, formation, fiabilité, ardeur au travail.

Le radical appenzellois a appelé les personnes atteintes dans leur santé et celles qui ont des difficultés personnelles ou professionnelles à rester confiantes. «Dans l'adversité, sachez garder la tête haute !». Il leur a souhaité de trouver en elles l'assurance et la force nécessaire pour poursuivre leur quête du bonheur et conserver leur joie de vivre.

Jugeant leur optimisme contagieux, le ministre des finances a également eu une pensée pour les jeunes. «Chers apprentis, chers étudiants, saisissez la balle au bond ! Vous qui disposez de toutes vos forces, faites profiter la société et l'économie de votre fraîcheur et de vos bonnes idées !», les a-t-il exhortés. (ats)

Ton opinion