Actualisé 04.08.2013 à 18:54

VaudDans la peau d'un coursier à vélo lausannois

Les amateurs ont pu suivre les pros du vélo en marge de la compétition. Du moins ont-ils essayé...

de
Joël Espi

Les épreuves des championnats du monde des coursiers sont terminées. Ce samedi soir, la température dépasse les 30 degrés. Cent cinquante cyclistes attendent sur une colline de la ville. L'ambiance est décontractée, certains ont une bière à la main, la majorité est encore affublée de son maillot et de son sac de livraisons. La traditionnelle «alley cat», un parcours non-officiel qui a lieu dans toute la ville, va démarrer. Le départ est donné vers 20 h 15. Surexcités, les coureurs se jettent sur les premiers «manifestes». Ces textes indiquent aux coursiers où il doivent se rendre. «Tribunal cantonal», indique la feuille. Le calvaire débute pour moi, qui n'utilise mon vélo que pour aller au travail...

Les premiers coureurs avalent les 4 km de montée en un clin d'œil. Je dois m'arrêter juste après dix minutes, pris par un poing de côté. Au deux tiers de la montée, les meilleurs redescendent déjà à toute bombe. «Allez allez allez!» me crie-t-on. Sur ou à côté de ma monture, j'arrive au Tribunal, sous les applaudissements. Je suis beau dernier.

Nous enchaînons les kilomètres, direction le bord du lac. J'arrive de nuit, essoré, croyant avoir terminé. «Il faut remonter au Casino», m'explique un commissaire de course néerlandais. C'est reparti pour 1,5 km de souffrance, avec la montée la plus dure et la plus longue de Lausanne... «Vous êtes le dernier des hors-délai», me dit-on à l'arrivée. Mon temps: 1 h 55, contre 45 minutes pour les plus rapides. Un autre concours peut alors commencer: celui de la descente... de bière.

Joséphine Reitzel coursière à vélo

Durant les épreuves du week-end, les Suisses ont montré qu'ils faisaient partie intégrante de l'élite mondiale. Hier, la Lausannoise Joséphine Reitzel a remporté son troisième titre de championne du monde. Elle était suivie de Renata Buccheli (LU) et de la Bâloise Sabine Studer. Chez les hommes, c'est le New-yorkais Austin Horse qui a emporté la finale. Il a devancé Jonas Vuille, coursier à Lausanne depuis seulement une année. En troisième position on trouve le Berlinois Johannes Killisperger.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!