Moudon (VD): Dans la tourmente, les vieux bus se cherchent un second souffle

Publié

Moudon (VD)Dans la tourmente, les vieux bus se cherchent un second souffle

En marge de la guerre ouverte avec les autorités locales, l’association Rétrobus se lance dans la vidéo, les réseaux sociaux et les visites guidées.

par
Xavier Fernandez
La plupart des bus de l’association sont des pièces uniques.

La plupart des bus de l’association sont des pièces uniques.

Rétrobus

Conserver le matériel roulant historique des transports publics n’est visiblement pas de tout repos. Engluée depuis des années dans diverses procédures avec les autorités de Moudon (VD), qui lui reprochent d’avoir stationné des véhicules en dehors des espaces prévus à cet effet (lire encadré), l’association Rétrobus Léman cherche à se réinventer. «Plusieurs jeunes bénévoles nous ont rejoints. Grâce à leur impulsion, nous nous sommes lancés sur les réseaux sociaux et dans le montage de vidéos», se réjouit le porte-parole, Henri-David Philippe. Ainsi, en marge de son site internet, Rétrobus est désormais présent aussi sur Facebook et Instagram.

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Rétrobus organise aussi deux week-ends portes ouvertes, avec visites guidées, les 23 et 25 septembre, ainsi que les 1 et 2 octobre. «Notre comité a mis au point un programme pour faire découvrir au public nos quatre sites à Moudon, ainsi que quelques joyaux exclusifs de notre collection de véhicules historiques», explique Henri-David Philippe. Trois stars seront à l’honneur: le dernier tramway du Jorat commandé neuf pour l'ancienne ligne ferroviaire Lausanne-Moudon; le premier autobus articulé urbain commandé par les Transports de la ville de Fribourg (les anciens TF, bleus) et une reconstitution du dernier trolleybus 2-essieux des transports publics de Neuchâtel (les anciens TN).

En attente du Tribunal fédéral

Ton opinion