Estavayer-le-Lac: «Dans le groupe, on veut tout faire nous-mêmes»
Actualisé

Estavayer-le-Lac«Dans le groupe, on veut tout faire nous-mêmes»

Le coup d'envoi de la 21e édition de l'Estivale Open Air sera donné mercredi soir par les énergiques Français de Shaka Ponk.

par
Sandra Imsand
Les cinq Français de Shaka Ponk. Au centre: leur chanteur, Frah.

Les cinq Français de Shaka Ponk. Au centre: leur chanteur, Frah.

Le festival du bord du lac de Neuchâtel s'est concocté un joli programme à l'occasion de ses 20 ans. De mercredi à dimanche, Good Charlotte, Micky­ Green, Jacques Higelin, Raphaël ou encore Yodelice se succéderont sur la scène de la place Nova Friburgo. Mercredi, place à Shaka Ponk, avec son electro-rock. Coup de fil avec Frah, un des membres du groupe français.

D'où vous vient votre nom?

A l'époque, quand on cherchait un nom, on avait Shaka Ponk dans la tête, mais on était sûrs qu'il était déjà pris par un autre groupe. Et quand on s'est enfin décidés à aller vérifier ce que faisait ce groupe,­ on s'est rendu compte qu'en réalité, il n'existait pas! En fait, ça renvoie au Shaka, Bouddha au Japon, ainsi qu'au côté punk énervé de la musique.

Vous êtes donc portés sur le bouddhisme?

Cette philosophie nous intéresse. Avec notre singe, Mr Goz, nous pointons du doigt les gens qui passent à côté du message du bouddhisme mais en utilisent les symboles dans des tableaux ou des savons.

Qui c'est, ce singe?

C'est le 6e membre du groupe.­ L'idée vient d'un hacker californien que nous avons rencontré à Berlin. Il piratait les grandes campagnes de pub en y insérant son singe et des messages écologistes. Sur scène,­ Mr Goz est projeté sur un écran pendant le concert. Il dit ce que nous ne disons pas.

Il dit quoi, par exemple?

Ça dépend des gens que nous rencontrons. Chez Shaka Ponk, nous faisons tout nous-mêmes, sauf les paroles du singe. Pour ça, on demande à des personnes au hasard d'écrire des textes.

L'idée de ce singe est-elle bien acceptée?

Maintenant oui. Il est arrivé que nous refusions des concerts parce que nous ne pouvions pas montrer le singe. Aux Solidays, par exemple, nous avons préféré jouer sous tente plutôt que sur la grande scène en plein jour. Nous avons divisé par deux le nombre de spectateurs, Mais Mr Goz était avec nous.

De mercredi à dimanche, place Nova Friburgo, Estavayer-le-Lac.

Le programme en un clin d’œil:

- Mercredi: Pamela Hute, Good Charlotte, Shaka Ponk, Mélissmell, Zero in On

- Jeudi: Micky Green, Jacques Higelin, Les Wampas, Dress, Morphologue, Phil Herisson

- Vendredi: Marc Aymon, Raphaël, Björn Again, Jo, Christian Tchanz, Mark Berube

- Samedi: Inna Modja, Yodélice, Luke, Triste Sire, Peter Finc, Tweek

- Dimanche (gratuit): Les Crétins des Alpes, Moonraisers

Ton opinion