Dans le quatrième Matrix, Neo a tout oublié
Publié

CinémaDans le quatrième «Matrix», Neo a tout oublié

La Warner a profité du CinemaCon à Las Vegas pour balancer le titre du nouvel opus de la saga, ainsi qu’une première bande-annonce.

par
Marine Guillain
Keanu Reeves dans «Matrix Revolutions», sorti en 2003.

Keanu Reeves dans «Matrix Revolutions», sorti en 2003.

DR

«The Matrix Resurrections». Voilà le titre officiel du quatrième opus de la saga, dévoilé officiellement lors du CinemaCon de Las Vegas. L’événement réservé aux professionnels a aussi diffusé une bande-annonce. Si celle-ci n’est pas encore disponible sur le web, «The Hollywood Reporter» et «Entertainment Weekly» en ont fait un bon résumé que voici:

Neo (Keanu Reeves, avec des cheveux longs et une barbe semblable à son look de «John Wick») est en consultation chez son psy (Neil Patrick Harris). «J’ai fait des rêves qui n’étaient pas simplement des rêves. Suis-je fou?» demande-t-il. «Nous n’utilisons pas ce mot ici», répond le thérapeute. Neo n’a visiblement gardé aucun souvenir de la Matrice. Plus tard, il croise Trinity (Carrie Ann Moss) dans un café sans la reconnaître. Vient ensuite la rencontre avec un homme incarné par Yahya Abdul-Mateen (actuellement à l’écran dans «Candyman»), qui lui tend une pilule rouge en lui disant «Il est temps de voler». Les deux hommes se battent ensuite avec des acrobaties qui défient la gravité. Le trailer se termine sur une phrase du nouveau venu Jonathan Groff («Midhunter»): «Après toutes ces années, retourner là où tout a commencé… Retourner à la Matrice».

Keanu Reeves et Carrie Ann Moss dans le premier «Matrix», sorti en 1999.

Keanu Reeves et Carrie Ann Moss dans le premier «Matrix», sorti en 1999.

DR

Jada Pinkett Smith, Christina Ricci, Priyanka Chopra Jonas et Lambert Wilson sont aussi au casting de ce quatrième opus, qui sort 22 ans après le premier et 17 ans après le troisième. Tourné entre San Francisco et Berlin, le long-métrage signé Lana Wachowski est attendu dans les salles obscures le 15 décembre 2021.

À noter encore que la saga «Matrix» est l’une des plus cultes et des plus rentables de l’histoire de Hollywood. Les trois premiers films ont rapporté plus de 3 milliards de dollars au box-office.

James Bond se dévoile en neuf minutes

Le CinemaCon a aussi fait le bonheur des fans de James Bond, un mois avant la sortie de «Mourir peut attendre». Un clip de neuf minutes a été dévoilé. On y voit Daniel Craig reprendre connaissance après une explosion dans un village italien, puis se lancer dans une course-poursuite automobile, sa spécialité. On y voit aussi Madeleine Swann, jouée par Léa Seydoux, qui lance à 007 «Je dois te dire quelque chose», alors que celui-ci est encerclé par des hommes armés.

Ce 25e épisode des aventures de l’espion britannique a été le premier film à subir le Covid de plein fouet et sa sortie a été repoussée maintes fois, forçant l’équipe à retourner les scènes dans lesquelles apparaissaient des gadgets qui n’étaient plus d’actualité. La sortie du film (le 30 septembre 2021 en Suisse romande) jouera un rôle déterminant dans l’avenir des salles de cinéma.

Ton opinion

4 commentaires