Rita Ora: Dans le viseur de PETA pour un chien aux oreilles coupées
Publié

Rita OraDans le viseur de PETA pour un chien aux oreilles coupées

Rita Ora est très critiquée par l’association de protection des animaux pour avoir fait apparaître un pitbull mutilé dans le clip de «Big».

La chanteuse est une nouvelle fois dans la tourmente. Après avoir fait parler d’elle, en mal, pour avoir brisé le confinement à plusieurs reprises pour fêter notamment son anniversaire, voilà maintenant que Rita Ora est dans le viseur de PETA. La puissante association de défense des animaux reproche en effet à la chanteuse d’avoir montré un chien aux oreilles coupées dans «Big», clip sorti récemment et tourné en Bulgarie.

«La mutilation d’animaux par pure vanité est inacceptable», a tonné Elisa Allen, directrice de PETA au Royaume-Uni, dans les colonnes du «Daily Mail». Couper les oreilles des chiens est interdit par la loi au Royaume-Uni. La pratique n’est cependant pas illégale dans de nombreux autres pays du monde. «Les oreilles des chiens sont là pour une bonne raison. Ils les utilisent comme des antennes directionnelles, a précisé la responsable. Les tailler est une mutilation douloureuse. Elle est réalisée la plupart du temps sur des chiens de combats pour éviter qu’ils ne se fassent arracher leurs oreilles par leur opposant. Reste que ceci n’a pas sa place dans une société civilisée et humaine.»

Le but de l’offensive de PETA contre Rita Ora est d’envoyer «un message fort» à tous les éleveurs canins, aux célébrités ainsi qu’au public: «Mutiler un chien n’est pas acceptable. Les chiens aiment les humains quelle que soit notre apparence. Nous ferions bien de leur rendre pareille gentillesse.» Le «Daily Mail» a tenté de contacter des représentants de la chanteuse, mais sans succès.

(fec)

Ton opinion

151 commentaires