Etats-Unis: Dans les coulisses des Grammy Awards
Actualisé

Etats-UnisDans les coulisses des Grammy Awards

La grande cérémonie de remise de prix de l'industrie musicale américaine s'est déroulée dimanche soir. Sur scène et en coulisses, les stars se sont lâchées.

par
Gaëlle Michineau/Los Angeles
Gotye a eu des problèmes de décalages horaires

Gotye a eu des problèmes de décalages horaires

Au Staples Center de Los Angeles, les 20'000 spectateurs n'ont pas toujours tout vu ni tout entendu. Car dans les coulisses de l'arène qui accueille généralement les triomphes de l'équipe des Lakers, la grande parade de stars a été parfois drôle ou chaotique.

Mumford & Sons, le groupe britannique qui a remporté les honneurs du meilleur album pour Babel, n'a en fait pas regardé la cérémonie en entier de la salle. «Les uns après les autres, les prix revenaient aux Black Keys. Nous pensions donc que le Grammy du meilleur album leur reviendrait aussi. Nous nous y étions préparés», a lâché un membre du groupe.

Les membres du groupe Fun, dont la chanson «We Are Young» a été sacrée chanson de l'année, ont plutôt de l'humour quant à leur propre âge! «L'argent que certains chanteurs passent dans la drogue, nous la dépensons dans la rémunération d'un professeur de yoga en coulisses», a plaisanté Jack Antonoff. D'autres se justifient après un discours de remerciements plus ou moins réussi.

Gotye, dont le single «Somebody that I use to love» a remporté le prix du meilleur single de l'année, a indiqué que son «délire» était dû au «décalage horaire». Skrillex, gagnant du «meilleur album dance» n'était pas tout à fait dans son état normal lui non plus. «J'ai trébuché sur chaque mot. Je me sentais comme si j'avais sauté dans une piscine d'eau glacée.»

Pour Adele, c'était un tout autre problème: concilier vie de jeune maman et carrière musicale. «Je suis debout depuis 6 heures! Je n'ai jamais été aussi stressée, mais dans ces cas là vous devez voir vos priorités», a dit la chanteuse britannique. Heureusement que les maquilleurs sont là pour lui donner bonne mine. Kelly Rowland aurait t-elle un aveu à faire elle aussi? La prestation de Justin Timberlake ne l'a visiblement pas laissée indifférente: « Ce garçon est juste trop! » aurait-elle déclaré.

Toujours dans la confidence, Carrie Underwood, dont la robe a servi d'écran de projection lors de sa prestation musicale aurait dévoilé un «grand secret»: «Parfois j'aime rester immobile quand je me produis. Ma robe était la meilleure façon de le faire». Les pauses publicitaires sont aussi l'occasion pour les stars de se dévoiler. Adele et Beyoncé, pourtant deux rivales et grandes gagnantes de la soirée, auraient profité de chaque «break» pour bavarder des choses de la vie. Comme tout un chacun, en quelque sorte.

Ton opinion