Actualisé 23.10.2016 à 14:15

Le DVD de la semaine«Dans les forêts de Sibérie»: gagnez des DVD

Son titre même l'indique: «Dans les forêts de Sibérie», de Safy Nebbou, promet du dépaysement. S'y ajoute le récit d'un magnifique voyage intérieur.

de
Catherine Magnin

Coupure d'avec la société et retour à la nature, expérience de vie hors normes dans des régions tout aussi hors normes. Ces thèmes ont la cote, comme en témoignent «Into the Wild», «Wild» ou encore «Tracks». Comme eux, «Dans les forêts de Sibérie» est l'adaptation d'un récit d'aventurier, en l'occurrence Sylvain Tesson, qui séjourna en ermite pendant plusieurs mois sur les rives du lac Baïkal, en 2010.

«Dans les forêts de Sibérie» est donc l'histoire de Teddy (incarné par un Raphaël Personnaz au charme plus magnétique que jamais) livré à lui-même dans un environnement tantôt revigorant, tantôt hostile. De ce point de vue, le réalisateur, Safy Nebbou, ne succombe jamais à la tentation du beau paysage gratuit, du pittoresque, de l'anecdotique. Il réussit à faire se répondre la magnificence et la dureté de la nature d'un côté, l'épanouissement et la fragilité de l'être humain de l'autre.

La rencontre avec un fugitif russe (Evgueni Sidikhine), épisode inventé par Safy Nebbou avec l'accord de Sylvain Tesson, apporte une épaisseur supplémentaire au film. Elle pose en effet de manière aiguë la question de la distance par rapport à la société des humains. Et permet à Teddy de soupeser différemment le prix de la liberté qu'il expérimente dans sa cabane au bord de l'eau. Tout cela sans moralisme, sans pesanteur, avec un beau mélange d'humour, d'autodérision et d'émotion. Une belle réussite, ma foi.

«20 minutes» vous offre 10 DVD de «Dans les forêts de Sibérie»:

Délai de participation: mardi 1er novembre 2016 à 23h30.

«Dans les forêts de Sibérie»

De Safy Nebbou. Avec Raphaël Personnaz, Evgueni Sidikhine.

Film: ***

Bonus: *

Une trompette qui fait vibrer l'air

Ibrahim Maalouf n'en est pas à sa première composition de musique de film (on lui doit celle de «La vache»). Comment en est-il arrivé à écrire celle de «Dans les forêts de Sibérie»? Par hasard. L'acteur Raphaël Personnaz, qui joue de la trompette depuis l'âge de 10 ans, a passé un jour un morceau de Maalouf à Safy Nebbou. Celui-ci a été séduit et s'est empressé de rencontrer le trompettiste et pianiste franco-­libanais. Qui a livré une partition envoûtante.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!