Basketball: Dans un mouchoir de poche
Actualisé

BasketballDans un mouchoir de poche

La saison de LNA qui s'ouvrira samedi sera placée sous le signe de l'équilibre des forces.

par
Marc Fragnière
Finalistes du dernier exercice, Jonathan Kazadi (Fribourg Olympic, à g.) et Rickey Gibson (Lugano Tigers) viseront le haut du panier en 2015.

Finalistes du dernier exercice, Jonathan Kazadi (Fribourg Olympic, à g.) et Rickey Gibson (Lugano Tigers) viseront le haut du panier en 2015.

«A défaut d'être plus relevé, le championnat sera plus disputé.» En une phrase, Mike Bader, assistant d'Ivan Rudez à Genève, a résumé la donne. Lauréats de la Coupe, les Lions ont entamé une révolution de velours. Tony Brown étant parti, le club s'est attaché les services du revenant David Ramseier. Champion en titre, Lugano traverse une période délicate. Des blessures ont perturbé la préparation des Tigers, qui est «en retard», selon le coach Andrea Petitpierre.

Vainqueur de la Coupe de la Ligue, Neuchâtel a étoffé son effectif. Toutefois, Union a dû faire face à un été compliqué avec, notamment, la blessure de Jules Aw (hernie discale). Quant à Fribourg, finaliste malheureux du championnat et de la Coupe 2014, ses ambitions seront intimement liées à l'état physique de Jonathan Kazadi (genoux). Reste l'inconnue Monthey. Un BBC qui devrait récupérer Mladen Lukic à Noël (convalescent après une déchirure des ligaments croisés à un genou) et qui pourrait bousculer la hiérarchie.

Les réponses des coaches aux questions ci-dessus:

Andrea Petitpierre (coach, Lugano Tigers)

1 Nous avons beaucoup de blessés et avons manqué le coche avec nos deux premiers pivots étrangers. Nous ne sommes pas prêts. Le championnat sera serré et on ne peut pas mal le démarrer.

2 Neuchâtel! La différence se fera au niveau des joueurs suisses et Union a recruté Steinmann et Uliwabo. Schmitt dispose de quatre bons étrangers, dont Kuburovic, qui peut jouer à 2-3 postes.

3 Le BBC Monthey possède une belle carte à jouer avec l'engagement de Molteni. Massagno enregistre l'arrivée d'Atcho et ses jeunes ont l'expérience du dernier exercice.

Petar Aleksic (coach, Fribourg Olympic)

1 On est préoccupés par l'état de santé de Jonathan Kazadi. Sa présence ou non conditionnera la dynamique de notre groupe. Le médecin donnera son diagnostic la semaine prochaine. Personnellement, je suis optimiste sur le fait qu'il disputera la saison.

2 Genève, Neuchâtel et Lugano se sont tous renforcés.

3 Monthey possède une grosse équipe et sera ambitieux. Boncourt, Massagno et Bâle ne seront pas à négliger non plus. Le championnat sera très disputé. Tout le monde a les moyens de faire des points chez lui.

Mike Bader (coach assistant, Lions de Genève)

1 On a le potentiel pour jouer les trois compétitions. Le retour de Ramseier, meilleur joueur suisse à l'intérieur, est un atout. Nos étrangers Stimac et James sont maintenant des routiniers en LNA.

2 Le championnat sera indécis. Cinq équipes - Genève, Neuchâtel, Lugano, Fribourg et Monthey - sont très proches. Union bâtit sur les bases de l'an dernier et a ajouté deux Suisses à sa rotation avec Uliwabo et Steinmann.

3 Monthey! Les Chablaisiens ont un joli effectif avec Mafuta et d'autres bons joueurs suisses. Et ce n'est jamais évident de jouer là-bas.

Manu Schmidt (coach, Union Neuchâtel)

1 Nous sommes aujourd'hui dans l'urgence. Notre préparation a été perturbée par la blessure d'Aw, rouage essentiel de notre équipe. Sans Aw, Badji et Touré, suspendus, seul le jeune Gaillard et ses 10 minutes de basket pro seront engageables à l'intérieur à Boncourt samedi... Je suis pessimiste.

2 Tout le monde s'est renforcé. A commencer par les équipes de la 2e partie du classement du dernier exercice.

3 Boncourt a bâti un effectif cohérent, qui est déjà rodé collectivement. Massagno a réalisé un recrutement intelligent et dispose d'une équipe complète.

Les trois questions posées aux coaches: Quel est le potentiel actuel de votre groupe? Quel adversaire vous paraît particulièrement bien armé? Quelle équipe a les moyens de jouer les trouble-fêtes en LNA?

Les trois questions posées aux coaches: Quel est le potentiel actuel de votre groupe? Quel adversaire vous paraît particulièrement bien armé? Quelle équipe a les moyens de jouer les trouble-fêtes en LNA?

Les trois questions posées aux coaches: Quel est le potentiel actuel de votre groupe? Quel adversaire vous paraît particulièrement bien armé? Quelle équipe a les moyens de jouer les trouble-fêtes en LNA?

Les trois questions posées aux coaches: Quel est le potentiel actuel de votre groupe? Quel adversaire vous paraît particulièrement bien armé? Quelle équipe a les moyens de jouer les trouble-fêtes en LNA?

Ton opinion