Télévision: «Dany le Rouge» devient journaliste sportif
Actualisé

Télévision«Dany le Rouge» devient journaliste sportif

L'eurodéputé d'Europe Ecologie et figure de la révolte de mai 1968 en France Daniel Cohn-Bendit va devenir consultant foot sur Canal+ sans toutefois renoncer à son engagement politique.

Daniel Cohn-Bendit éclairera les fans de foot sur Canal+.

Daniel Cohn-Bendit éclairera les fans de foot sur Canal+.

Tout en se défendant d'un retrait de la sphère politique, il a indiqué qu'il ne serait «vraisemblablement» pas candidat aux prochaines élections européennes en 2014, mettant en avant qu'il aura alors 69 ans.

Pour commencer sa nouvelle carrière à la télévision, il participera à partir de janvier à l'émission «Les Spécimens» sur Canal& Sports en commentant l'actualité du ballon rond, a-t-il dit, confirmant une information du Journal du Dimanche.

Passionné de foot, Daniel Cohn-Bendit est déjà intervenu à plusieurs reprises sur des chaînes françaises et allemandes pour des commentaires ou analyses de matches, notamment lors de la dernière Coupe du Monde de football.

Il a aussi confié qu'il voulait travailler à un projet de film consacré à la prochaine Coupe du Monde, qui se déroulera au Brésil en 2014.

«Un intermittent du commentaire de foot»

«Je serai un intermittent du commentaire de foot», a-t-il déclaré à l'AFP, tout en ajoutant: «je ne change pas de métier».

Homme providentiel pour les Verts français affaiblis, Daniel Cohn-Bendit a été en 2009 le principal artisan du rassemblement hétéroclite Europe Ecologie (EE), qui a offert aux écologistes un score historique aux élections européennes en France.

Il avait alors poussé sur le devant de la scène l'ex-juge Eva Joly, connue en France pour sa pugnacité dans l'instruction de l'affaire Elf et qui devrait être la candidate écologiste à la présidentielle française de 2012.

Bien qu'ayant décliné toute responsabilité à la tête du mouvement, il est annoncé les 13 et 14 novembre aux assises d'EE à Lyon (centre-est).

Pilier du Parlement européen, dont il est un des rares élus à lui donner une visibilité, Daniel Cohn-Bendit entend rester député européen jusqu'à la fin de son mandat en 2014 et a prévu de s'«investir» dans la campagne de 2012 en France «en soutenant Eva Joly».

Né en France et de nationalité allemande, l'ancien leader la contestation étudiante devenu co-président du groupe des Verts au Parlement européen se décrit depuis des années comme un «réformiste écologico-social» et un «libéral-libertaire». (afp)

Ton opinion