Darfour: Ban demande des soldats et des hélicoptères
Actualisé

Darfour: Ban demande des soldats et des hélicoptères

La situation ne cesse de se détériorer dans la province soudanaise du Darfour, ravagée par la guerre depuis cinq ans. La force de paix n'a pas encore les moyens d'y rétablir le calme, a déploré lundi le secrétaire général de l'ONU.

Celui-ci a notamment demandé des hélicoptères.

La semaine dernière a débuté la mission de la force conjointe ONU-Union africaine chargée de ramener la paix dans la région, en remplacement des seuls «bérets verts» de l'UA qui avaient eux-mêmes avoué leur impuissance. Le déploiement de cette force «hybride» a été décidé par le Conseil de sécurité de l'Onu le 31 juillet dernier.

«Les Nations unies, et moi-même en tant que secrétaire général, nous devons assurer son déploiement dès que possible, avec les 26 000 hommes prévus», a déclaré Ban Ki-moon. «Nous avons maintenant 9000 soldats de la paix au Darfour. Ce n'est pas suffisant. C'est pourquoi nous sommes très inquiets de la poursuite de l'aggravation de la situation là-bas», a-t-il ajouté.

Hélicoptères nécessaires

Le secrétaire général de l'ONU a appelé la communauté internationale à fournir à cette force Onu-UA les équipements nécessaires, notamment des hélicoptères de transport indispensables dans cette région désertique grande comme la France.

Il a demandé l'instauration d'un véritable cessez-le-feu et la reprise des discussions entre toutes les parties. La dernière session de négociations, en Libye en octobre, a été boycottée par les principaux groupes rebelles.

Depuis presque cinq ans, le conflit du Darfour entre soldats gouvernementaux, miliciens et rebelles a fait 200 000 morts, selon les estimations des experts internationaux.

M. Ban a précisé qu'il avait parlé au téléphone avec le président soudanais Omar Hassan al Bachir la semaine dernière et qu'il prévoyait de le rencontrer lors du prochain sommet de l'UA à Addis-Abeba. M. Bachir s'est longtemps opposé au déploiement de soldats non-africains dans la région et entend être en mesure de limiter leurs opérations. (ats)

Ton opinion