Actualisé 14.03.2009 à 16:35

Coupe du monde de fondDario Cologna a été détrôné

Dario Cologna n'est plus en tête de la Coupe du monde au terme des 50 km de Trondheim. Le Suisse, qui n'a pris que la 15e place de l'épreuve, a cédé le dossard de leader au Norvégien Petter Northug, qui s'est classé au 5e rang.

Le Grison, qui a dû se contenter de la 15e place samedi, a cédé le dossard de leader au Norvégien Petter Northug, 5e d'une course remportée par le Finlandais Sami Jauhojärvi.

Cologna, qui disputait simplement le second 50 km de sa carrière, a remarqué au km 20 qu'il n'allait pas être capable de tenir le rythme imposé par les meilleurs. Il craquait entre les km 33 et 36, perdant alors une minute sur la tête, mais limitait la casse grâce à l'aide précieuse de Curdin Perl (17e).

Dario Cologna, qui possédait encore une belle marge (137 points) sur Petter Northug à l'issue du Tour de Ski qu'il avait remporté, accuse une nette baisse de régime depuis les Mondiaux de Liberec. Il avait alors brûlé de nombreuses cartouches sans parvenir à se hisser sur le podium (4e du sprint, 6e du 15 km classique).

Cologna désormais chasseur

A contrario, Northug est dans une forme ascendante depuis le rendez-vous tchèque. Le Norvégien, triple champion du monde à Liberec, a cumulé 316 points lors des quatre dernières épreuves. Il glanait ainsi 90 points samedi dont 45 (!) grâce aux bonus conquis lors des sprints intermédiaires. Northug se pose désormais en favori pour la victoire finale.

L'avance du Norvégien sur Dario Cologna ne se monte cependant qu'à 20 points. Or, il reste 400 points à distribuer la semaine prochaine à Stockholm (sprint) et Falun (prologue, 20 km et 10 km poursuite) dans un mini Tour de Ski dont le vainqueur final obtiendra 200 points (50 points pour chaque succès d'étape, à condition de terminer cette tournée nordique).

«Je suis désormais dans la position du chasseur», soulignait Dario Cologna, qui se disait impressionné par la prestation de Petter Northug compte-tenu de la distance et du style utilisé. «Mais je ne vais pas abandonner. Mes chances sont intactes. J'ai remporté le grand Tour de Ski, et devrais donc également avoir mon mot à dire dans sa version miniature.»

Une option pour Majdic

Chez les dames, Petra Majdic a pris une sérieuse option sur la victoire finale au classement général grâce à son succès dans le 30 km style classique. La Slovène de 29 ans a devancé la Polonaise Justyna Kowalczyk, double championne du monde à Liberec, de 11''7 et la surprenante Japonaise Masako Ishida de 12''. Seule Suissesse en lice, Seraina Mischol a dû se contenter d'un décevant 28e rang, à plus de 4 minutes de la gagnante.

Petra Majdic, déjà lauréate du sprint jeudi à Trondheim, a obtenu sa huitième victoire de l'hiver. À quatre courses de la fin de la saison, elle devance Justyna Kowalczyk de 91 points, tandis que la Finlandaise Aino Kaisa Saarinen, longtemps leader de la Coupe du monde, a lâché prise samedi (9e). Elle accuse désormais 202 points de retard sur Majdic. (si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!