Sportifs 2013: Dario Cologna et Giulia Steingruber sacrés
Actualisé

Sportifs 2013Dario Cologna et Giulia Steingruber sacrés

Le sportif suisse 2013 est Dario Cologna. Chez les dames, le mérite est revenu à Giulia Steingruber.

Champion du monde 30 km à Val di Fiemme, le Grison est depuis bientôt cinq ans l'un des grands protagonistes de son sport.

Champion du monde 30 km à Val di Fiemme, le Grison est depuis bientôt cinq ans l'un des grands protagonistes de son sport.

Avec 29,13 % des votes, le fondeur devance Stanislas Wawrinka qui a bien failli couronner «son» année par une victoire inattendue.

Lors de cette soirée à Zurich au cours de laquelle une authentique star mondiale s'est produite en la personne de Robbie Williams, Stanislas Wawrinka a pu croire que son heure pouvait sonner. Mais il doit s'effacer devant un homme qui a redonné au ski de fond toutes ses lettres de noblesse. Champion du monde 30 km à Val di Fiemme, le Grison est depuis bientôt cinq ans l'un des grands protagonistes de son sport. Il était logique que ce titre de meilleur sportif suisse de l'année lui revienne un jour. Il est le premier fondeur à l'obtenir depuis Sepp Haas en 1968

Avec 28,28 % des suffrages, Giulia Steingruber a devancé d'un souffle Simone Niggli (27,87 %) et Lara Gut (27,19 %). La Saint-Galloise a été sacrée en avril à Moscou Championne d'Europe sur son engin de prédilection, le saut. Six mois plus tard aux Championnats du monde d'Anvers, elle échouait au pied du podium. Cinquième au sol et septième du concours complet, elle a toutefois réussi la plus belle performance jamais réalisée par une gymnaste suisse lors d'un rendez-vous mondial. Elle est bien la digne héritière d'Ariella Kaeslin, désignée meilleure sportive suisse en 2008, 2009 et 2010.

Le parcours de l'équipe de Suisse au Championnat du monde de Stockholm a été justement récompensé. Médaillée d'argent en Suède, la sélection de Sean Simpson remporte logiquement le mérite par équipes aux dépens du FC Bâle et du onze national d'Ottmar Hitzfeld. Quant à Sean Simpson, il a été désigné entraîneur de l'année devant Ottmar Hitzfeld, bien sûr, et Guri Hetland, la mentor de Dario Cologna. Après deux tournois décevants en 2011 (9e place) et 2012 (11e place), le Canadien est parti en Suède avec une équipe forte de sept néophytes. Une équipe qui a cueilli neuf succès avant de s'incliner en finale 5-1 devant une Suède intouchable.

L'espoir de l'année est Belinda Bencic. Victorieuse des tournois juniors de Roland-Garros et de Wimbledon, la tenniswoman a été préférée à Fabian Schär, le défenseur central international du FC Bâle. La Saint-Galloise, dont on rêve qu'elle puisse marcher vraiment sur les traces de Martina Hingis, disputera le mois prochain le tableau des qualifications de l'Open d'Australie pour sa première apparition dans un tournoi majeur dans les rangs professionnels.

Enfin, le mérite du sport handicap est revenu au Thurgovien Marcel Hug, qui a remporté cinq médailles d'or aux Championnats du monde d'athlétisme. (si)

Ton opinion