Oslo: Dario Cologna n'est pas allé au bout du 50 km
Actualisé

OsloDario Cologna n'est pas allé au bout du 50 km

Pour son retour en Coupe du monde après les JO de Sotchi, le Grison, blessé au pied, a jeté l'éponge à la mi-course lors d'une épreuve remportée par le Suédois Daniel Richardsson.

Contrairement au 50 km de Sotchi, où il avait tout perdu sur une chute en fin de parcours, Cologna n'a jamais été en mesure de jouer la gagne à Oslo. Rapidement piégé par une attaque du Norvégien Martin Johnsrud Sundby, il n'a jamais pu recoller au peloton de tête. Il a même vu son retard rapidement s'accentuer, préférant abandonner au 23e km alors qu'il accusait plus d'une minute de débours sur les leaders.

A sa décharge, Cologna n'était de loin pas au meilleur de sa forme pour ce 50 km en style classique. Se plaignant de douleurs au pied droit, le double champion olympique de Sotchi (15 et 30 km) n'avait pas non plus complètement récupéré d'un rhume, contracté à son retour de Russie et qui l'avait déjà contraint à déclarer forfait pour l'étape de Lahti (Fin) du week-end dernier.

Pour autant qu'il soit rétabli, Cologna pourra encore sauver sa fin de saison la semaine prochaine aux Finales de Falun (Su). Après avoir manqué toute la première partie de l'hiver (blessure à la cheville), le Grison ne fait certes pas partie du top 50 au classement général de la Coupe du monde, qualificatif pour les Finales. Mais à la demande de Swiss-Ski, la Fédération internationale (FIS) a accepté de faire une exception pour le champion du Val Müstair.

Si Cologna n'était pas au mieux à Oslo, cela n'a pas été le cas du trio Richardsson/Sundby/Alexander Legkov (Rus). Les trois hommes se sont rapidement détachés du reste de la meute, se livrant à un joli duel dans les derniers kilomètres. Et à ce petit jeu, c'est l'outsider Richardsson qui s'est montré le plus costaud en devançant Sundby de 8''.

Battu devant son public, le Norvégien s'est toutefois consolé en validant son sacre au classement général de la Coupe du monde, raflant ainsi le premier globe de cristal de sa carrière. Quant à Legkov, champion olympique du 50 km à Sotchi, il a terminé au 3e rang à 14'' de Richardsson.

A noter encore que plusieurs ténors n'avaient pas fait le déplacement d'Oslo pour disputer ce 50 km. Cela a notamment été le cas des Russes Maxim Vylegzhanin et Ilia Chernousov, des Suédois Marcus Hellner et Johan Olsson ou encore du Norvégien Petter Northug (ats)

Ton opinion