style: Dark academia, l’esthétique studieuse qui prend d’assaut les réseaux sociaux
Publié

styleDark academia, l’esthétique studieuse qui prend d’assaut les réseaux sociaux

Après le cottagecore, voici venu le temps du dark academia. Finis les couleurs pastel, les fleurs et Bambi, faites place au velours côtelé, aux bibliothèques et au filtre sépia.

par
Marie-Adèle Copin

Née sur TikTok et Instagram, la tendance dark academia voit ses utilisateurs poster des photos et des vidéos qui romancent la vie estudiantine, les bibliothèques et la connaissance. Ce sont des piles de livres jaunis par le temps, le désir dun campus universitaire historique, le velours côtelé, les plaids et le tweed qui composent cette esthétique.

Le hashtag #darkacademia compte 93,1 millions de vues sur TikTok et 200 000 posts sur Instagram. Yazmin How, responsable du contenu pour TikTok au Royaume-Uni déclare au site Refinery 29: «Nous avons vu cette tendance pour la première fois cet été et elle connaît maintenant une résurgence, inspirée par tout, de la mode automnale à l’éducation, du roman gothique à Harry Potter».

On y retrouve quelques œuvres culturelles clés: Le roman de Donna Tartt «Le maître des illusions», «Le portrait de Dorian Gray» d’Oscar Wilde et les films «Le cercle des poètes disparus», «Kill Your Darlings», ou encore «Harry Potter».

Il y a une sorte de nostalgie pour une vie universitaire jamais vécue: l’illusion dêtre un étudiant en histoire de lart à Cambridge ou à Oxford, détudier la littérature classique à Harvard, l’illusion d’aller au Musée d’art et d’histoire avec son carnet de croquis, l’illusion de boire du whisky en écrivant des essais, juste parce que son auteur préféré faisait pareil.

Comme le cottagecore et beaucoup dautres tendances esthétiques nées dinternet, le dark academia transforme une activité quotidienne, par exemple la lecture ou se brosser les cheveux (voir ci-dessous), en une performance pour un public en ligne, le tout enrobé dans une sonate pour piano et un filtre sépia.

Ton opinion

0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé