Tessin: Darwin Airline biffe 28 postes
Actualisé

TessinDarwin Airline biffe 28 postes

La compagnie aérienne tessinoise, qui opère sous le nom d'Etihad Regional, va restructurer ses opérations pour notamment développer des synergies d'exploitation avec l'important actionnaire émirati Etihad Airways.

«La mise au chômage a malheureusement été inévitable. Nos employés ont démontré une grande solidarité et un engagement infaillible envers la société (...). Ensemble, nous avons réussi à contrôler de manière significative le nombre de licenciements, sauvant plus de 30 emplois», souligne mercredi le directeur général Maurizio Merlo, cité dans un communiqué.

La direction entendait dans un premier temps biffer une soixantaine de postes, a précisé à l'agence awp le porte-parole Massimo Boni. Les employés concernés seront inclus dans un plan de réaffectation.

La semaine dernière, plusieurs médias et le portail spécialisé «Aero Telegraph» avaient rapporté qu'Etihad Regional n'avait demandé que 18 droits de décollage et d'atterrissage pour son plan de vols d'été - au lieu des 63 initialement prévus - auprès de Slot Coordination Switzerland (SCS), la société en charge d'attribuer ces créneaux horaires en Suisse. Un nombre qui avait été confirmé à l'ats par le représentant de SCS Erich Rindlisbacher.

Moins de liaisons

La compagnie tessinoise passera ainsi de 37 routes annoncées en octobre dernier à seulement 15. Les vols vers la France et l'Allemagne sont supprimés, contrairement à l'Italie, qui voit son offre renforcée. L'aéroport de Zurich ne sera plus relié qu'à Genève deux fois par jour.

Cette réduction s'explique par «l'entrée agressive» de Swiss sur ces routes, souligne Etihad Regional. La compagnie, basée à Lugano, va contacter directement tous les clients concernés pour les informer de leurs droits et leur assurer qu'ils disposent de solutions alternatives.

Darwin reproche notamment à Swiss de ne pas avoir reconduit un contrat de «wet lease» (location d'appareils avec équipage) sur la ligne Zurich-Lugano et de l'avoir remplacé par Tyrolean Airways, autre filiale du géant allemand Lufthansa. Fin décembre, la compagnie tessinoise a, d'ailleurs, déposé plainte auprès de la Commission de la concurrence (COMCO), alléguant un comportement «abusif et anticoncurrentiel» de Swiss.

Diversifier les activités

La restructuration annoncée vise notamment à diversifier le modèle d'affaire de la compagnie. Etihad Regional adaptera ses opérations commerciales et augmentera son activité comme fournisseur de services contractuels, en proposant des services de location à d'autres compagnies aériennes, ainsi qu'aux membres du groupe Etihad Airways Partners.

Début 2014, Darwin Airline se rebaptisait Etihad Regional, en vertu d«un accord commercial avec la compagnie aérienne nationale des Emirats arabes unis. Etihad doit acquérir 33,3% des parts de Darwin - sous réserve d'une approbation réglementaire encore en attente.

Suite à la restructuration, Etihad Regional a signé un accord de «wet lease» avec Alitalia, en vue d'assurer pour le compte de la compagnie italienne les routes Pise-Rome et Naples-Palerme.

Pour mémoire, Etihad Airways, avec laquelle Darwin a des accords commerciaux, a obtenu l'aval européen pour reprendre 49% du capital d'Alitalia. Avec ce sauvetage, la compagnie d'Abou Dhabi est devenue l'un des principaux actionnaires de huit transporteurs dans le monde, dont Air Berlin et Virgin Australia. (ats)

Ton opinion