Actualisé

SuisseDavantage d'enfants à l'école obligatoire

La hausse des naissances en Suisse commence à se faire remarquer dans les salles de classe.

Après 10 ans de recul, le nombre des enfants recommence à croître dès cette année sur les bancs de l'école obligatoire. A l'autre bout de la chaîne, on aperçoit la fin du boom dans les Hautes écoles.

Selon les scénarios de l'Office fédéral de la statistique (OFS), le nombre des élèves qui fréquentent l'école obligatoire, en baisse de 7% depuis 2003, va grimper de 9% d'ici 2023 pour atteindre 770'000 enfants.

Au niveau de l'école primaire, l'OFS prévoit une hausse de 11% pendant cette période. Au secondaire I, les effectifs vont recommencer à grimper dès 2017 et s'élever à environ 9% d'ici à 2023. Les enfants qui suivent l'école enfantine sont déjà plus nombreux de 12% depuis 2007. D'ici 2023, on en comptera encore 10% de plus.

Moins de monde dans les hautes écoles

L'OFS s'attend à peu de changement au niveau du secondaire II (apprentissage, gymnase) dans les dix prochaines années. Selon le scénario de référence, les entrées dans ces filières vont rester stables avant de baisser légèrement entre 2016 et 2018 (-2%) et croître à nouveau de 3% et 5%.

Dans les hautes écoles, les hausses constantes enregistrées ces dernières années devraient se tasser. Jusqu'à l'an prochain, l'augmentation moyenne prévue est de 2%. Et à partir de cette date, elle devrait descendre à environ 1%. L'OFS prévoit ainsi que 255'000 personnes étudieront sur les bancs des unis et des hautes écoles spécialisées (HES) en 2023, soit 26'000 de plus que l'an dernier.

La croissance la plus marquante se situe du côté de la formation des enseignants avec 24% de plus. Dans ces écoles, les formateurs seront aussi plus nombreux d'un tiers d'ici 2023, selon l'OFS. Dans les unis, on devrait compter avec 12% de professeurs supplémentaires, et avec 14% de plus dans les HES. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!