Grèce: Davantage de centres d'accueil pour les réfugiés
Publié

GrèceDavantage de centres d'accueil pour les réfugiés

Se conformant aux injonctions de la Commission européenne, la Grèce va ouvrir cinq nouveaux lieux d'enregistrement des migrants.

Des garde-côtes grecs recueillent des migrants sur une embarcation de fortune.

Des garde-côtes grecs recueillent des migrants sur une embarcation de fortune.

photo: Reuters

Athènes a promis lundi d'ouvrir plusieurs centres d'accueil et d'enregistrement de réfugiés, d'ici à lundi prochain.

Accusée fin janvier par la Commission européenne d'avoir «gravement négligé» les obligations prévues par les accords de Schengen pour la surveillance de ses frontières, la Grèce a été sommée d'y remédier dans les trois mois si elle ne veut pas courir le risque de se retrouver, de facto, suspendue de l'espace européen de libre circulation.

Le ministre de la Défense, Panos Kammenos, a déclaré que son gouvernement aurait achevé, d'ici à lundi prochain, les travaux de cinq centres d'accueil et d'enregistrement («hot spots») sur les îles grecques les plus proches de la Turquie et de deux centres de relocalisation sur le continent.

Jusqu'ici, un seul centre a été ouvert sur l'île de Lesbos. Et le gouvernement projette de l'agrandir.

Les migrants arrivant dans les «hot spots» sont photographiés et leurs empreintes digitales sont relevées. Un certain délai leur est ensuite accordé pour demander l'asile ou être renvoyé dans leur pays d'origine. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion