Suisse: Davantage de libertés pour les personnes vaccinées et non contagieuses?

Publié

SuisseDavantage de libertés pour les personnes vaccinées et non contagieuses?

Un allègement des mesures anti-Covid pour les personnes non contagieuses est toujours plus soutenu par les autorités suisses. Des accès facilités pour les personnes vaccinées seraient même envisageables dès le mois de mai.

comm/jba
par
comm/jba
Le Conseil fédéral est favorable à la levée des mesures pour les personnes ayant reçu un vaccin contre le Covid-19.

Le Conseil fédéral est favorable à la levée des mesures pour les personnes ayant reçu un vaccin contre le Covid-19.

Capture d’écran YouTube

L’idée d’un passeport vaccinal en Suisse suscite toujours davantage de soutien. La Commission des institutions politiques du Conseil des États (CIP-E) a recommandé mardi au Conseil fédéral de lever les mesures restrictives portant gravement atteinte aux droits fondamentaux des individus, notamment la quarantaine, pour les personnes dont la non-contagiosité est avérée.

Ces dernières devraient pouvoir prouver qu’elles ne sont plus contagieuses dès lors qu’elles sont vaccinées, qu’elles aient déjà contracté le virus ou par le biais d’un test négatif.

La commission demande au Conseil fédéral de créer, le moment voulu, les bases nécessaires pour garantir la mise en œuvre d’un certificat de vaccination et d’un système de certification fiable et simple en vue de la délivrance d’un justificatif de vaccination.

Les hôteliers favorables

La CIP-E souligne qu’avant de permettre une levée de certaines mesures, il devra être «scientifiquement avéré que la vaccination protège efficacement de toute contagion». Selon des informations du «Blick», le Conseil fédéral pense que les conditions pourraient être réunies pour de tels allègements à partir de mai ou de juin.

Le journal alémanique s’est procuré un document prouvant que le gouvernement et le parlement soutiennent l’approche d’une levée de certaines restrictions pour les personnes non contagieuses. Les autorités veulent aussi que la mise en place d’un certificat se fasse au moment où suffisamment de doses seront disponibles pour que toutes les personnes désirant se faire vacciner puissent le faire.

Le «Blick» écrit encore ce mercredi que le président d’HotellerieSuisse, Andreas Züllig, se montre ouvert à une approche sélective des clients vaccinés ou présentant un test négatif.

Par contre, l’introduction d’un passeport vaccinal ne permettrait pas la levée de l’obligation du port du masque dans les transports publics, dans les hôpitaux et les administrations publiques, selon le quotidien alémanique, car il serait notamment trop difficile d’y contrôler le passeport vaccinal de toutes les personnes.

Ton opinion