Genève - Davantage d’étrangers au bout du lac, l’an passé
Publié

GenèveDavantage d’étrangers au bout du lac, l’an passé

Le solde migratoire a été positif, en 2020 à Genève. Les Français constituent le groupe le plus important en matière d’établissement dans le canton.

TDG

L’année dernière, le nombre d’étrangers dans le canton a augmenté de 3996 individus. Dans le détail, 15’929 personnes ont immigré au bout du lac, tandis que 11’933 en sont parties, selon les chiffres dévoilés lundi par l’Office cantonal de la statistique (Ocstat). Ce solde migratoire positif est en baisse par rapport à l’exercice précédent.

Venus pour travailler

Plus de 4000 Français se sont installés dans le canton. C’est le groupe étranger le plus important en matière d’immigration. Suivent les Italiens, les Espagnols, les Portugais et les Britanniques. Motif principal de leur venue: une activité lucrative (37%). Le regroupement familial (23%) et la formation (13%) constituent les autres raisons majeures qui ont poussé ces gens à s’établir à Genève. L’Ocstat a aussi dénombré 283 demandes d’asile.

Plus de 2600 étrangers ont par ailleurs pris la nationalité suisse, l’an passé. Pour rappel, 29% de la population du canton possède un double passeport, selon les chiffres officiels 2015-2019.

(dra)

Ton opinion