Football - David Lemos sera seul au commentaire mardi
Publié

FootballDavid Lemos sera seul au commentaire mardi

Le journaliste de la RTS ne sera exceptionnellement pas accompagné pendant la rencontre entre la Lituanie et la Suisse, mardi à Vilnius (20 h 45).

par
Jérémy Santallo
La performance de l’équipe de Suisse sera jugée par le seul David Lemos, mardi soir à Vilnius.

La performance de l’équipe de Suisse sera jugée par le seul David Lemos, mardi soir à Vilnius.

AFP

Cela sera un petit événement pour les téléspectatrices et téléspectateurs habitués à regarder en direct les rencontres de l’équipe de Suisse de football. Mardi soir, devant leur télévision, ils entendront comme toujours la voix d’un homme avec qui ils ont pris l’habitude de vibrer depuis plusieurs années: David Lemos. Le journaliste sportif de la RTS sera toutefois privé de son traditionnel compagnon de route (Steve von Bergen) pour commenter la rencontre de la Nati en Lituanie, comptant pour les qualifications à la Coupe du monde (coup d’envoi à 20 h 45).

«Les gens ont tendance à l’oublier, mais Steve n’est pas un employé de la télévision suisse (ndlr.: il travaille chez le champion suisse Young Boys), sourit David Lemos, joint mardi à Vilnius. Cela fait longtemps qu’il avait dit qu’il ne serait pas disponible à cette date, donc on ne peut pas dire que c’est une surprise. Forcément, il va me manquer, comme aux téléspectateurs qui je pense se sont attachés à lui pendant le dernier Euro. Nous avons nos habitudes ensemble, et pour moi, c’est devenu difficile d’imaginer commenter un match sans lui.»

«J’aurai mes notes, et je vais peut-être les utiliser un peu plus que d’habitude»

David Lemos

La question du remplaçant de Von Bergen a été résolue mais l’ex-international désormais consultant à la RTS Léonard Thurre, qui nous l’a confirmé, a lui aussi dû déclarer forfait pour des raisons personnelles. «C’est l’autre personne avec qui j’ai le plus officié, mais cela n’a pas joué non plus, poursuit David Lemos. J’aurais pu demander à Alexandre Comisetti, mais il doit déjà être en plateau à Genève. Alors, en accord avec ma rédaction en chef, on a décidé de s’arrêter là et que je commenterais seul. En espérant que tout se passe bien.»

David Lemos (à g.) sera «orphelin» de Steve von Bergen (à dr.).

David Lemos (à g.) sera «orphelin» de Steve von Bergen (à dr.).

Twitter @davidlemos

Journaliste aguerri au commentaire en solitaire, comme lors du dernier Allemagne – Suisse (13 octobre 2020), David Lemos est plutôt serein avant le rendez-vous de mardi: «Je ne suis pas inquiet, même si ce sera différent. Je m’appuie beaucoup sur Steve en cours de match, pour lui poser des questions ou pour qu’il partage ce qu’il voit de la dynamique et des changements de tendances. J’aurai mes notes, et je vais peut-être les utiliser un peu plus que d’habitude. Le but n’est pas à tout prix de parler autant qu’à deux pour combler son absence.»

Ton opinion

16 commentaires