play-off de LNA: Davos avec l'énergie du désespoir
Actualisé

play-off de LNADavos avec l'énergie du désespoir

Hockey. Davos ne voulait pas «mourir» à la maison. Défait 3-2 hier, Fribourg devra à tout prix plier la série demain à Saint-Léonard.

par
Maxime Huber
Davos

Gottéron a laissé passer son 1er puck de finale hier à Davos. Moins en jambes que lors de leurs précédentes sorties, les Dragons ne sont pas parvenus à endiguer une vague grisonne mue par l'énergie du désespoir... Le coach grison, Del Curto, n'avait-il pas concédé, avant la partie, que son équipe n'évoluait pas au maximum de ses possibilités? Que leur longue série en quarts contre Lugano (7 matches) les avait laissés sur les rotules, et qu'ils n'étaient plus que moyennement capables de rivaliser avec leur adversaire? Montrant d'indéniables signes de fatigue, ses hommes ont néanmoins prouvé qu'ils étaient encore en mesure de contrecarrer les plans de Pelletier.

De profiter des moindres largesses de leur adversaire, les pénalités en l'occurrence hier. Bonne nouvelle tout de même, côté fribourgeois, avec le réveil de Sprunger, qui a inscrit ses deux premiers points de la série. Et ce malgré l'absence de son compère Bykov, malade. «C'est difficile de perdre de la sorte, en raison d'une punition stupide. Mais c'est le jeu. Sur un plan personnel, ça m'a fait beaucoup de bien de marquer. La confiance revient», prévient Sprunger. S'ils entendent décrocher une 4e place de finaliste de leur histoire, les Dragons auront la lourde tâche de «plier» la série demain devant leur public. De leur côté, les Davosiens joueront avec un peu moins de poids sur les épaules.

Vaillant Arena: 4496 spectateurs.

Arbitres: Kurmann/Reiber, Bürgi/Marti.

Buts: 10e Jinman 1-0. 12e M. Abplanalp 1-1. 31e Sykora 2-1. 47e Sprunger 2-2. 60e (59'47'') Riesen 3-2.

Pénalités: 6 x 2' contre chaque équipe.

Davos: Genoni; Gianola, Forster; J. von Arx, Grosmann; Gerber, Furrer; Blatter; Guggisberg, R. von Arx, Riesen; Sykora, Marha, Taticek; M. Wieser, Rizzi, Dino Wieser; Leblanc, Ambühl, Bürgler; Jinman.

Fribourg: Caron; Heins, Birbaum;

M. Abplanalp, Reist; Snell, Ngoy; Seydoux, Collenberg; Neuenschwander, Meunier, Vauclair; Lauper, Jeannin, Knöpfli; Sprunger, Mowers, Plüss; Wirz, Montandon, Botter.

Au bout du suspensE. Davos a profité de sa 1re période de supériorité numérique pour déclencher les hostilités, par Jinmann. Mais, deux minutes plus tard, Sprunger, pour son 1er point (!) de la série, servait idéalement M. Ablanalp, qui ne se privait pas de remettre les siens en course. Les Grisons reprenaient néanmoins la tête des opérations durant la période médiane. Profitant d’une nouvelle situation spéciale, les hommes de Del Curto doublaient la mise par l’entremise de Sykora. Alors que l’on pensait la partie quasi gagnée pour les Grisons, Sprunger relançait les affaires fribourgeoises pour son 2e point de la soirée (47e). La fin de l’ultime période voyait les deux équipes chercher le k.-o., et c’est finalement le Grison Riesen qui allumait la lampe à 13 secondes de la sirène finale.

Au bout du suspensE. Davos a profité de sa 1re période de supériorité numérique pour déclencher les hostilités, par Jinmann. Mais, deux minutes plus tard, Sprunger, pour son 1er point (!) de la série, servait idéalement M. Ablanalp, qui ne se privait pas de remettre les siens en course. Les Grisons reprenaient néanmoins la tête des opérations durant la période médiane. Profitant d’une nouvelle situation spéciale, les hommes de Del Curto doublaient la mise par l’entremise de Sykora. Alors que l’on pensait la partie quasi gagnée pour les Grisons, Sprunger relançait les affaires fribourgeoises pour son 2e point de la soirée (47e). La fin de l’ultime période voyait les deux équipes chercher le k.-o., et c’est finalement le Grison Riesen qui allumait la lampe à 13 secondes de la sirène finale.

Ton opinion