Actualisé 31.10.2013 à 21:22

Davos peut compter sur son étoile filante suédoise

Marcus Paulsson découvre la LNA. Pourtant, le Scandinave s'intègre avec une aisance culottée: 18 points en 18 rencontres.

de
Peter Berger/duf

Avec une telle statistique, l'attaquant de 29 ans mène le bal dans les rangs du HC Davos. Mais pas seulement. Avec ses 15 buts et ses 3 assists, le Top Scorer scandinave est aussi largement en tête des compteurs de la ligue. «C'est clair, ça me surprend», s'étonne Paulsson. A l'heure d'analyser son succès, le buteur plaide «un dur travail et un peu de chance». «En fait, je ne peux l'expliquer réellement, sèche-t-il. J'en profite simplement en sachant que ça ne continuera pas éternellement comme ça.»

En 2002, le Suédois avait été repêché par les New York Islanders, mais il n'avait jamais été aligné en NHL. Au cours des quatre dernières années, il a joué au pays, pour Färjestad, après avoir disputé trois saisons sous les couleurs de Malmö. «La ligue suisse me plaît bien», pose Marcus Paulsson de façon peu surprenante en guise de bilan intermédiaire. Pourtant, l'ailier n'est pas certain de prolonger son séjour dans les Grisons au-delà d'une année. «Je n'ai aucune idée de ce que me réserve la saison prochaine», coupe-t-il.

L'absence de sa famille, restée en Suède, lui pèse. Après les deux prochains matches, le joueur profitera de la pause internationale pour rentrer chez lui. Sa femme Linda, âgée de 29 ans, attend leur troisième enfant après leurs deux garçons, Eddie (5 ans) et Charly (3 ans). Le Top Scorer sera en congé paternité jusqu'à la naissance. «Peut-être rouverons-nous ensuite une solution pour que la famille vienne à Davos», positive-t-il. En attendant, il cherchera à soigner ses statistiques ce week-end.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!