Football: De fan à président, de président à héros
Publié

FootballDe fan à président, de président à héros

Tiago Rech n’était qu’un simple suiveur du FC Santa Cruz en 2012. Il en est devenu le patron, avant de réussir l’exploit de qualifier son club pour la Coupe du Brésil.

par
Sport-Center
La belle histoire de Tiago Rech, qui porte fièrement le trophée de la Copa Gaucha.

La belle histoire de Tiago Rech, qui porte fièrement le trophée de la Copa Gaucha.

Twitter: Tiago André Rech

En 2012, Tiago Rech était seul. Seul dans le stade à souffrir en observant la nouvelle déconvenue du FC Santa Cruz. À côté de lui, près de 7000 personnes soutiennent l’équipe locale, Gremio. Le voilà à 7000 contre 1. Rien ne va plus, Santa Cruz est aspiré dans une spirale négative et s’incline lourdement une fois de plus, 4-1. Tiago Rech est à peu près le seul à compatir avec ce club aux abois.

Alors jeune journaliste âgé de 25 ans, l’homme accepte de se rapprocher de l’équipe, surtout dans l’optique de l’ouvrir vers le monde extérieur et de s’occuper des liaisons avec la presse. Puisqu’il connaît tout le monde et que tout le monde finit par le connaître, il n’hésite pas à proposer ses idées, comme celle de prendre part à la Copa Gaucha, la Coupe de son état.

Arrive alors cette proposition incongrue: celle de prendre la présidence du club. Tiago André Rech accepte. Son mandat dure d’abord quelques mois, avant qu’il ne remette ça en 2019. L’histoire du fan devenu président est déjà belle, elle en devient historique la semaine dernière.

Pensionnaire de Série C brésilienne, le FC Santa Cruz dispute la finale de la Copa Gaucha. Défait 3-1 lors du match aller, Sao José réplique et mène à son tour 3-1 au retour. Prolongations, tirs au but et… Santa Cruz l’emporte pour la première fois de son histoire. Un sacre dont la première conséquence est de lui ouvrir les portes de la Coupe du Brésil. Son futur adversaire? Un certain… Gremio. Joli clin d’œil du destin.

Ton opinion

6 commentaires