Margaret Qualley, de hippie à mère courage
Publié

Margaret QualleyDe hippie chez Tarantino à mère courage sur Netflix

L’actrice américaine de 26 ans Margaret Qualley est la star de la série «Maid», sur Netflix. Elle y joue une jeune mère victime de violences conjugales.

par
Marine Guillain

Série la plus regardée de la semaine sur Netflix derrière «Squid Game» et devant «Sex Education», «Maid» raconte les mésaventures d’une mère qui se retrouve seule avec sa fille après avoir quitté son compagnon toxique.

Vie de misère Après avoir fui au milieu de la nuit la caravane où elle vivait avec son mec Sean (Nick Robinson, star de la série «Love, Simon»), Alex (excellente Margaret Qualley, en interview vidéo ci-dessus) se retrouve sans toit, sans argent, sans personne sur qui compter, empêtrée dans des galères administratives et financières. Tout ce qui compte pour elle: subvenir aux besoins de sa petite Maddie, âgée de deux ans. Après un passage dans un refuge pour femmes battues, Alex commence à bosser comme femme de ménage («Maid» en anglais), tentant difficilement de joindre les deux bouts. Entre conditions de vie misérables, salaire indigne et humiliations… cette mère courage encaisse tout.

Ironie tragique Drame social, «Maid» aborde avec force la violence conjugale, mais aussi psychologique et économique. Adaptée du livre autobiographique de Stephanie Land, la série se veut parfois humoristique et ironique, mais elle se révèle au final largement plus tragique que comique, tout en faisant relativiser sur de nombreux aspects de sa propre vie. «Maid», c’est aussi un portrait poignant de femme à la résilience inébranlable.

Affaire de famille Pour jouer la mère d’Alex, Andie MacDowell, qui n’est nulle autre que… la vraie mère de Margaret Qualley! Leur binôme à l’écran fonctionne particulièrement bien, tout comme le contraste entre la fille sérieuse et responsable et la mère foldingue hors réalité. «Ce n’était pas forcément une évidence pour moi de devenir actrice comme ma mère, nous a confié Margaret Qualley. J’ai grandi en faisant de la danse et c’était vraiment ça que j’aimais. Mais lorsque j’ai pris mon premier cours de théâtre à 17 ans, j’ai tellement aimé ça, je me suis sentie tellement bien, que je me suis promis que je ferai tout ce que je pourrai pour que ça aille plus loin».

Carrière fructueuse Après avoir joué Jill Carver dans la série «The Leftovers», Margaret Qualley a partagé l’affiche de «The Nice Guys» avec Ryan Gosling, Russel Crowe et Angourie Rice en 2016. Mais c’est surtout son rôle de hippie dans le dernier film en date de Quentin Tarantino, «Once Upon a Time… in Hollywood», qui l’a hissée sur le devant de la scène. On pourra retrouver prochainement l’actrice et mannequin de 26 ans à l’affiche de la comédie musicale «Fred & Ginger» avec Jamie Bell sur Prime Video, ainsi que dans «Des étoiles à midi», de la Française Claire Denis, où elle donnera la réplique à Taron Egerton.

Nous avions rencontré Margaret Qualley à la Berlinale en 2020. Elle y présentait le film «My Salinger Year» avec Sigourney Weaver… qui n’est jamais sorti en Suisse.

Nous avions rencontré Margaret Qualley à la Berlinale en 2020. Elle y présentait le film «My Salinger Year» avec Sigourney Weaver… qui n’est jamais sorti en Suisse.

MAG
Margaret Qualley face à Russel Crowe dans «The Nice Guys».

Margaret Qualley face à Russel Crowe dans «The Nice Guys».

DR

Ton opinion

0 commentaires