Actualisé 06.06.2011 à 22:29

Voile

De jeunes marins bousculent l'ordre établi

Un équipage genevois a remporté dimanche à Zoug le Championnat suisse de match racing. Provisoirement en tête du Vulcain Trophy, la relève fait la nique aux favoris.

de
Olivier Dufour
Le team CER (à droite) a pris le meilleur sur sept autres embarcations pour glaner le titre de champion suisse de match racing. (Photo: Volvo Match Race)

Le team CER (à droite) a pris le meilleur sur sept autres embarcations pour glaner le titre de champion suisse de match racing. (Photo: Volvo Match Race)

Battre à armes égales d'aussi prestigieux marins que Paul Cayard, Michel Desjoyeaux ou les frères Ravussin? C'est le pari qu'ont réussi à deux reprises les jeunes navigateurs du Centre d'entraînement à la régate de Genève (CER). En lice dans le Vulcain Trophy, le championnat des multicoques Décision 35, le jeune équipage (25 ans de moyenne d'âge) s'en retrouve leader après deux manches. Un succès en ouverture de saison, confirmé par une excellente 2e place à la Realstone Cup, a permis ce

crime de lèse-majesté.

Le team du skipper et administrateur du CER, Jérôme Clerc, ne s'est pas arrêté là. Dimanche sur le lac de Zoug, il a été sacré champion suisse de match racing (n.d.l.r.: une course en duel qui met aux prises des bateaux identiques). La compétition, disputée en monocoques Blu26, réunissait les 8 meilleurs équipages du classement mondial. Ce succès de Jérôme Clerc permet aux siens de se qualifier pour la manche suisse du circuit mondial, qui fera halte à Saint-Moritz (GR) en septembre. «Ça se déroulera en même temps que l'ultime manche des D35 à Antibes (F), en mer, relève le barreur vaudois. Il faudra faire un choix. Peut-être séparer l'équipage en deux. Tout dépend de la suite de nos performances.» Ce week-end, le CER tentera de faire honneur à ses bons débuts lors de la classique Genève-Rolle-Genève (samedi) et de la Sogeti Cup au large de Bellevue (dimanche et lundi).

Jérôme Clerc, skipper de l’équipage CER

«Ne nous prenez pas pour le favori»

En ce moment nous vivons une excellente période. Tout nous réussit. Mais nous sommes conscients que nous avons encore des points à améliorer. La navigation par très petit temps, par exemple. Le match racing est un bon complément à la course en flotte. Il permet de travailler le timing et les manœuvres. Notre force nous vient du fait que le groupe n’a pas beaucoup changé depuis deux, trois ans que nous travaillons ensemble. Notre approche de la régate est bonne: beaucoup de niaque, d’observation. Pour le Vulcain Trophy, nous ne sommes pas le favori. On se voit juste comme un bon outsider. L’important est de garder notre routine.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!