Actualisé

VaudDe l'amiante découvert sur un chantier du CHUV

Le Centre hospitalier universitaire vaudois a découvert de l'amiante avant l'ouverture des travaux prévus au Service de médecine nucléaire.

Des analyses détaillées sont en cours.

Des analyses détaillées sont en cours.

Dans le cadre de travaux prévus au Service de médecine nucléaire, de l'amiante chrysotile a été détecté dans le matériau de remplissage et de lissage des joints des cloisons en plaques de plâtre, informe mardi le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) dans un communiqué. Il rappelle que la Direction des constructions, ingénierie, technique et sécurité procède systématiquement à des diagnostics avant l'ouverture d'un chantier.

Des analyses détaillées sont actuellement en cours pour déterminer le périmètre de la présence de l'amiante. Pour réduire les risques pour le personnel des entreprises de travaux mandatées, le CHUV a décidé d'interrompre les travaux qui nécessitent une intervention sur des cloisons en plaques de plâtre et leurs jointures en attendant la conclusion des analyses. Des tests seront ensuite faits pour déterminer dans quelles conditions des travaux seront possibles à l'avenir sur ce type de matériau.

L'été dernier, la présence d'amiante avait été détectée dans une façade extérieure de l'Institut de pathologie (IPA) du CHUV. Les collaborateurs avaient quitté leur place de travail le temps de contrôles complémentaires.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!