Actualisé 12.02.2013 à 22:56

Serie ADe l'hibernation lorientaise au printemps italien

Innocent Emeghara est en train de prendre une belle revanche sur le destin. Il compte deux réussites en deux matches depuis son arrivée en Italie.

von
Marc Fragnière

Dix-neuf minutes de jeu et un carton rouge... Voilà pour le bilan d'un automne chagrin passé en Bretagne. Tombé en disgrâce après sa décision de prendre part aux Jeux olympiques contre l'avis du coach des Merlus, Christian Gourcuff, l'attaquant de poche de la Nati avait payé au prix fort son insubordination.

Prêté six mois avec option d'achat à Sienne lors du mercato hivernal, le natif de Lagos prend une douce revanche sur les pelouses italiennes. «Je suis aux anges. Je suis vraiment très content de voir comme ça marche pour moi. Je travaille dur pour apporter tout ce que je peux pour aider l'équipe dans sa lutte contre la relégation», se réjouit «Ino». Porté aux nues par la critique italienne, le Nigérian d'origine espère pouvoir continuer à être décisif pour son nouveau club. «En Serie A, les défenses sont très bien organisées. La tâche des attaquants est extrêmement compliquée. Mais ici, on croit en moi. On me fait confiance et, moi, je vais faire tout mon possible pour renvoyer l'ascenseur.»

Alors que ses stratèges offensifs peinent à trouver du temps de jeu à l'étranger, Ottmar Hitzfeld ne peut que se réjouir du retour au premier plan de sa flèche noire. «Il m'a félicité d'avoir saisi l'occasion proposée par Sienne. Après quoi il m'a envoyé des SMS. J'espère qu'il me convoquera pour la rencontre à Chypre, le mois prochain. D'ici là, je reste focalisé sur mon quotidien en Italie.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!