Actualisé 24.06.2013 à 05:51

Japon

De l'urine de loup contre les cerfs

Du pipi de loup et des rugissements de lion enregistrés: c'est l'arme des compagnies d'autoroutes ou ferroviaires contre les dizaines de milliers de cerfs qui pullulent et causent nombre d'accidents.

Les cerfs japonais causent des sinistres.

Les cerfs japonais causent des sinistres.

Ainsi Nexco East, une compagnie gérante d'autoroutes, a importé à grands frais des Etats-unis de l'urine de loup pour la pulvériser sur des tronçons de route afin de faire fuir les cerfs.

«L'effet ne dure qu'un mois environ, et en plus ça ne sera pas efficace longtemps parce que les cerfs vont vite s'habituer à cette odeur», explique à l'AFP un dirigeant de la compagnie.

Nexco East a pensé à ce moyen car les grillages qui empêchent les cerfs de traverser les autoroutes se sont avérés insuffisants: il a fallu les rehausser jusqu'à 2,5 mètres, et qui plus est pendant l'hiver certains cèdent sous le poids de la neige, explique le même responsable. «Avec ce système, ça nous laisse le temps de réparer». De son côté la compagnie ferroviaire Hokkaido Railway a installé des haut-parleurs le long de certaines voie et qui diffusent des rugissements de lion.

Près de 3000 accidents

Selon un porte-parole de la compagnie, 2581 incidents impliquant des cerfs ont été comptabilisés l'an dernier, un chiffre qui a doublé en une décennie.

Au début du 20e siècle, les cerfs avaient pratiquement disparu sur l'île d'Hokkaido, victime d'une sur-chasse et aussi d'hivers très rigoureux.

Mais grâce aux efforts des environnementalistes locaux et aussi à la disparition du loup dans cette région, la population s'est reconstituée et il y aurait actuellement quelque 650'000 cerfs sur la grande île du nord du Japon. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!