Actualisé

EquateurDe la coke convoyée dans un sous-marin

Un engin construit clandestinement par des trafiquants de drogue a été saisi en pleine jungle.

par
gd
Le submersible artisanal saisi par les autorités équatoriennes mesure plus de 30 m de long.

Le submersible artisanal saisi par les autorités équatoriennes mesure plus de 30 m de long.

La police antidrogue équatorienne n'en revient toujours pas: avec l'aide de son homologue américaine, elle a saisi un sous-marin de fabrication artisanale destiné à transporter de la drogue dans la plus grande discrétion.

L'engin, long de 30 mètres, équipé d'un périscope et de l'air conditionné, était couvert de marques de camouflage. D'après les spécialistes qui l'ont examiné, le bâtiment était en parfait état de fonctionnement, prêt à livrer illégalement plusieurs tonnes de cocaïne un peu partout dans le monde. Il aurait été construit par l'un des plus grands cartels de Colombie dans cette zone reculée afin d'échapper aux contrôles des brigades antidrogue.

«C'est la première saisie d'un sous-marin construit clandestinement pour faciliter le transport transocéanique de drogue», explique le communiqué publié par les autorités équatoriennes. «Ce genre de découverte pose un défi à nos propres techniques de sécurité maritime.»

L'an dernier, l'Equateur a réalisé des saisies record de cocaïne atteignant 64 tonnes, ce qui semble indiquer que ce pays est bel et bien devenu une zone de transit de la drogue produite, notamment, en Colombie. (gd/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!