Vol Genève-Amsterdam – De la fumée dans la cabine oblige un avion à faire demi-tour
Publié

Vol Genève-AmsterdamDe la fumée dans la cabine oblige un avion à faire demi-tour

Peu après le décollage, les passagers d’un vol EasyJet sont revenus à leur point de départ, vendredi soir, après la détection de fumée dans l’appareil.

par
Leïla Hussein
Les passagers ont senti une odeur de plastique brûlé. Ils ont dû passer la nuit à Genève et ont embarqué sur un autre vol, samedi à 11h. 

Les passagers ont senti une odeur de plastique brûlé. Ils ont dû passer la nuit à Genève et ont embarqué sur un autre vol, samedi à 11h.

Lecteur reporter

Le week-end a mal débuté pour les passagers d’un vol EasyJet à destination d’Amsterdam. «On a décollé. Tout était normal et puis, on a commencé à sentir une odeur de plastique brûlé», raconte un lecteur reporter se trouvant à bord de l’avion qui a quitté Genève, vendredi peu avant 19h. Alors que le personnel de cabine s’active, la tension monte du côté des voyageurs. «Les gens se demandaient d’où venait cette odeur. Mais ils sont restés plutôt calmes», confie le Neuchâtelois qui devait se rendre à Amsterdam pour le week-end.

C’est alors que l’information tombe. L’équipage annonce aux passagers que de la fumée a été détectée à l’arrière de la cabine. Résultat: l’avion fait demi-tour. Le vol aura été de courte durée, à peine 10 minutes dans les airs. «C’était pas très rassurant de savoir qu’il y avait de la fumée, même si on ne la voyait pas», explique le jeune homme. L’aéroport de Genève confirme l’incident, sans pouvoir indiquer si la présence de fumée a incommodé les personnes à bord.

Ce soir-là, aucun avion de remplacement n’a été proposé. Les voyageurs ont dû passer la nuit à Genève. Ils ont été logés par la compagnie aérienne low cost, non loin de Cointrin. Le lecteur a finalement pu embarquer, samedi à 11h.

Le matin-même, un autre avion de la compagnie Easyjet avait déjà dû faire demi-tour après quelques minutes de vol pour évacuer une passagère agressive envers le personnel de cabine. La police l’a escortée jusqu’à la sortie.

Ton opinion