Médecine: De la soie contre les douleurs dorsales

Actualisé

MédecineDe la soie contre les douleurs dorsales

Des chercheurs bernois veulent réparer les disques intervertébraux abîmés avec de la soie. Celle-ci est déjà utilisée dans d'autres domaines de la médecine reconstructrice.

par
Anna Klott/ofu

En Suisse, huit personnes sur dix souffrent au moins une fois dans leur vie de douleurs dorsales. Les lésions aux disques intervertébraux figurent parmi les principales causes. Des chercheurs de l'Université de Berne essaient actuellement de trouver un matériel adéquat pour remplacer ces disques abîmés.

Les scientifiques réunis autour du chef de projet, Benjamin Gantenbein, souhaitent utiliser de la soie produite par des vers génétiquement modifiés. Des cellules souches déposées sur cette soie pourraient ainsi se transformer en cellules de disques intervertébraux. «Le mélange de soie et de cellules forme une composition similaire à un disque intervertébral», explique Benjamin Gantenbein.

La soie est déjà utilisée dans d'autres domaines de la médecine reconstructrice en Allemagne, à l'Institut Max-Planck à Bad Nauheim et à la Haute école de médecine à Hannovre (voir encadré). Les premiers résultats sont attendus dans quelques années au plus tôt.

De la soie au service de la médecine

Des chercheurs allemands essaient de créer des myocardes, de la peau ou des nerfs avec de la soie. Cette matière, produite par des vers ou des araignées, dispose de caractéristiques idéales. Elle est bien tolérée par le corps humain et ne provoque pas de rejet. La soie est par ailleurs très malléable. Autre avantage: des modifications chimiques permettent de réguler sa stabilité. Dans le meilleur des cas, elle se dissout au bout d'un certain temps.

Ton opinion