Amendes aux CFF: De la souplesse exigée des contrôleurs

Actualisé

Amendes aux CFFDe la souplesse exigée des contrôleurs

Les suppléments de 70 et 90 fr. pour les voyageurs sans billet valide seraient laissés à l'appréciation du personnel.

par
jmb
Les CFF demandent à leurs contrôleurs d'être souples face aux personnes avec des billets inadéquats.

Les CFF demandent à leurs contrôleurs d'être souples face aux personnes avec des billets inadéquats.

Jeannine Pilloud, la nouvelle patronne du trafic voyageurs aux CFF, s'est exprimée pour la première fois dans le «Tages-Anzeiger» lundi. Les suppléments de 70 et de 90 francs pour les voyageurs qui auraient un mauvais billet ou qui n'auraient pas de billet du tout ne sont pas encore gravés dans le roc», déclare-t-elle. Elle ajoute que des «principes de souplesse» seront mis en place pour éviter les cas d'injustice flagrante. En d'autres termes, les contrôleurs auront une marge d'interprétation et ne vont pas forcément appliquer le règlement à la lettre.

Par ailleurs, l'obligation d'avoir un billet avant de monter dans un train grande ligne, valable dès l'introduction du nouvel horaire, en décembre, a été bien accueillie, en particulier par le conseil clientèle, qui y voit une égalité de traitement avec les passagers des lignes régionales.

Ton opinion