Bulle (FR): De nouveau une prison au château?
Actualisé

Bulle (FR)De nouveau une prison au château?

La geôle, qui a fermé ses portes le 1er janvier 2009, pourrait les rouvrir. En cause: le manque de places au sein de la prison centrale, à Fribourg.

par
cge
La possibilité de rouvrir l'ancienne prison du château est à l'étude.

La possibilité de rouvrir l'ancienne prison du château est à l'étude.

«Depuis novembre 2011, nous sommes en flux tendu, nous nous trouvons au-delà du phénomène cyclique et cela nous a, à quelques reprises, contraints à renoncer à des mises en détention préventive», explique Fabien Gasser, procureur général du canton de Fribourg, dans l'édition de «La Liberté», jeudi.

Conséquence de cette situation, la possibilité de rouvrir l'ancienne prison du château est à l'étude. Une option qui engendrerait des travaux de sécurisation du site et l'engagement de personnel. De plus, «nous devons tenir compte des autres affectations du château», précise Didier Page, porte-parole de la Direction de la sécurité et de la justice avec, à l'esprit, les cérémonies de mariage qui se tiennent dans l'enceinte de l'édifice.

Si l'urgence n'est pas encore de mise, la situation est tendue. Selon Fabien Gasser, la prison centrale, à Fribourg, n'accepte pas plus de 90 détenus, soit le nombre de pensionnaires maximal qu'elle peut accueillir. «Depuis le début de cette année, le secteur de la détention avant jugement est plein quasiment à 100%», indique le procureur général. La réouverture de la prison de Romont a permis de désengorger partiellement l'établissement de Fribourg, mais cela ne suffit pas. Dans l'attente d'une autre solution, certains détenus sont envoyés vers d'autres cantons, en fonction des disponibilités.

Ton opinion