Actualisé 24.06.2015 à 17:00

Ukraine

De nouveaux convois suisses sont arrivés

Quinze camions suisses chargés de matériel de secours sont arrivés mercredi dans la ville de Donetsk dans l'est de l'Ukraine, a indiqué Berne.

1 / 901
14.04 Les autorités de la péninsule de Crimée annexée en mars 2014 par la Russie ont interdit mercredi l'assemblée des Tatars de Crimée, le Medjlis.

14.04 Les autorités de la péninsule de Crimée annexée en mars 2014 par la Russie ont interdit mercredi l'assemblée des Tatars de Crimée, le Medjlis.

Reuters
03.03 Les civils vivant dans les républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk évoquent un «isolement physique, politique, social et économique», relève le Haut Commissaire aux droits de l'homme Zeid Raad Al Hussein dans son rapport publié ce jeudi à Genève.

03.03 Les civils vivant dans les républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk évoquent un «isolement physique, politique, social et économique», relève le Haut Commissaire aux droits de l'homme Zeid Raad Al Hussein dans son rapport publié ce jeudi à Genève.

Keystone
20.02 Les Ukrainiens commémorent la répression du Maïdan, survenue il y a deux ans.

20.02 Les Ukrainiens commémorent la répression du Maïdan, survenue il y a deux ans.

epa/Roman Pilipey

Le convoi humanitaire suisse a livré près de 300 tonnes de produits chimiques destinés aux infrastructures hydrauliques locales. Il transportait aussi des appareils médicaux et des médicaments.

Les produits chimiques, principalement du sulfate d'aluminium et de l'hypochlorite de calcium, serviront au traitement de l'eau potable. Ils ont été injectés dans les conduites dès l'arrivée sur place du convoi, de manière à assurer l'approvisionnement en eau salubre de la population située de part et d'autre de la ligne de contact, selon un communiqué du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Ils doivent permettre d'approvisionner en eau potable près de 3,5 millions de personnes dans la zone de Donetsk.

Ces derniers jours, la Suisse a aussi pu à nouveau accéder à un certain nombre d'hôpitaux pour les approvisionner en fournitures médicales. Cela concerne un hôpital, un institut de cancérologie, une clinique de traumatologie et un centre de médecine d'urgence et de chirurgie plastique, précise le DFAE.

Le convoi humanitaire helvétique était accompagné par un spécialiste de l'eau, un médecin, un logisticien et un expert en sécurité du Corps suisse d'aide humanitaire (CSA). En 2015, l'aide suisse a débloqué un budget supplémentaire de trois millions de francs pour financer quatre lignes d'action bilatérales au secours de la population locale en détresse, rappellent les services de Didier Burkhalter. (ats)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!