Actualisé 04.02.2009 à 16:16

Rougeole

De nouvelles flambées en Suisse

Une cinquantaine de cas de rougeole ont été signalés aux autorités sanitaires depuis le début janvier.

De nouvelles flambées de rougeole ravivent l'épidémie qui sévit depuis novembre 2006 en Suisse, pays européen le plus touché ces dernières années par cette maladie. Une jeune fille française est décédée en fin de semaine dernière à l'hôpital cantonal de Genève des suites d'une complication aiguë de la rougeole. La vaccination est le seul moyen de se protéger, a rappelé mercredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Une jeune fille de 12 ans, jusqu'alors en bonne santé, est décédée le 29 janvier dernier aux Hôpitaux Universitaires de Genève d'une encéphalite due à la rougeole. La jeune fille habitait en France, à proximité de la frontière Suisse. Elle n'était pas vaccinée. Ce cas tragique confirme que la rougeole est une maladie dangereuse, souligne l'OFSP.

En Europe, au moins sept personnes ont succombé à la rougeole au cours de ces dernières années. Alors que l'importante épidémie qui sévit en Suisse depuis deux ans semblait s'essouffler, de nouvelles flambées sont apparues. A ce jour, près de 3.400 cas ont été déclarés aux autorités de santé, dont une cinquantaine depuis le début de cette année, soit autant que durant une année complète sans épidémie. Ils ont entraîné plus de 250 hospitalisations et 500 complications, dont 143 pneumonies et 8 encéphalites. La maladie a touché presque exclusivement (93%) des personnes non vaccinées.

La vaccination est la seule protection efficace contre la rougeole et ses complications. L'OFSP invite les parents à suivre ses recommandations de vaccination, à savoir deux doses d'un vaccin ROR (rougeole-oreillons-rubéole) à l'âge de 12 mois et de 15-24 mois. De plus, les médecins devraient saisir toute occasion pour compléter les vaccinations manquantes. Un rattrapage est possible en tout temps, il est recommandé à toute personne née après 1963, qui n'a pas eu la rougeole. Pour éliminer la rougeole en Suisse, comme c'est déjà le cas notamment en Amérique du Nord et du Sud et en Finlande, il est impératif d'augmenter à 95% la couverture vaccinale des jeunes enfants, qui est actuellement de 86% pour l'ensemble du pays. C'est le seul moyen d'éviter les épidémies de rougeole et leurs conséquences parfois mortelles.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!